L’informatique de SFR provoque des prélèvements à répétition

Suite à une erreur informatique, certains clients mobiles de SFR se sont vus ponctionner leur compte en banque de montants erronés, et ce à plusieurs reprises, sur leur facture de février.

Suite à une erreur informatique, certains clients mobiles de SFR se sont vus ponctionner leur compte en banque de montants erronés, et ce à plusieurs reprises, sur leur facture de février. Le bogue en question frapperait le système informatique du groupe et serait ainsi indépendant du système des banques, indique nos confrères de la Tribune.

L'erreur concernerait 0,01 % des abonnés mobiles, explique SFR, tout en minimisant l’impact du bogue. Sur les quelque 20 millions d’abonnés, le bogue n’aurait donc frappé que 1 500 comptes, abonnés aux offres réservées au grand public.

Dès la découverte de son erreur, SFR affirme avoir re-crédité les comptes bancaires des victimes que le groupe confirme avoir joint par SMS ou par appel téléphonique. Parfois même avant que les abonnés eux-mêmes se rendent compte de l’affaire, souligne SFR.  

En novembre 2008, SFR avait confirmé la mise en place d’un nouveau système de facturation et de gestion des commandes, baptisé BIOS (Billing & Order Management) dont une première mise en production était prévue fin 2009. Pour l’intégration, SFR avait signé un contrat avec un consortium mené par Capgemini. SFR avait retenu Oracle comme logiciel de facturation.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close