Navigateurs : le Ballot Screen profite à Opera

Quatre jours après l’introduction du Ballot Screen sur les PC Windows des Européens, Opera Software affirme avoir multiplié par 3 les taux de téléchargement de son navigateur éponyme.

Quatre jours après l’introduction du Ballot Screen sur les PC Windows des Européens, Opera Software affirme avoir multiplié par 3 les taux de téléchargement de son navigateur éponyme. Le Norvégien, à l’origine de la plainte qui a poussé Microsoft à mettre en place ce programme sur les recommandations de Bruxelles, explique à nos confrères de ComputerWorld que cette hausse est plus importante que celle provoquée par une nouvelle version du navigateur. Et reste donc directement liée au Ballot Screen de Microsoft.

Si les taux de téléchargement varient en fonction des pays, souligne l’éditeur, de fortes hausse ont été enregistrées en France, en Espagne, en Pologne, au Royaume-Uni et en Belgique.

Rappelons que le programme Ballot Screen vise à donner à l’utilisateur de Windows en Europe le choix de son navigateur par défaut qu’il pioche dans une série de 12 applications, dont Internet Explorer, Chrome, Safari, Opera et Firefox.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close