Windows 7 : un retour sur investissement en 13 mois

A la demande de Microsoft, Forrester a étudié les déploiements de Windows 7 dans 12 entreprises comptant 5 000 collaborateurs et produisant 1 Md$ de chiffre d’affaires annuel.

A la demande de Microsoft, Forrester a étudié les déploiements de Windows 7 dans 12 entreprises comptant 5 000 collaborateurs et produisant 1 Md$ de chiffre d’affaires annuel. Et le résultat semble, a priori, plutôt satisfaisant.

Selon le cabinet d’analystes, le déploiement de Windows 7 coûtera, à ces entreprises, près de 668 000 $ sur trois ans pour un gain de 1,5 Md$ : l’équilibre est ainsi atteint au bout de 12,7 mois.

Les principaux bénéfices identifiés pour le déploiement de Windows 7 sont une réduction des coûts d’exploitation pour les postes de travail avec, en particulier, un coût de support aux utilisateurs réduit (moins d’appels au support et des résolutions plus rapides), des dysfonctionnements moins fréquents, une meilleure protection des données, une meilleure gestion de l’énergie, ou encore des accès VPN simplifiés.

Dans son rapport d’étude, Forrester prend la peine de préciser que le panel étudié présentait un parc existant mêlant Windows XP et Windows Vista. Mais il n’en reste pas moins certains points noirs : le cabinet évoque l’exploitation conjointe à la migration de Windows Server 2008 R2, avec DirectAccess et BranchCache, expérimentés par la moitié des sondés, mais ne précise pas si les cas étudiés tirent ou non profit de MDOP. Quoiqu’il le laisse quelque peu entendre dans sa conclusion en soulignant « les économies liées aux licences de produits tiers rendus redondants par Windows 7 et Windows Server 2008 R2. »

En complément :

Notre dossier sur la migration vers Windows 7

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close