BI : IBM acquiert NISC pour se rapprocher du secteur public américain

IBM étend un peu plus son potentiel en matière de Business Intelligence – segment sur lequel il occupe une place centrale notamment depuis le rachat de Cognos – en annonçant le rachat de National Interest Security Company (NISC), spécialiste américain du décisionnel dans le secteur public.

IBM étend un peu plus son potentiel en matière de Business Intelligence – segment sur lequel il occupe une place centrale notamment depuis le rachat de Cognos – en annonçant le rachat de National Interest Security Company (NISC), spécialiste américain du décisionnel dans le secteur public. Big Blue explique clairement que l’objectif est de se rapprocher des programmes d’informatique décisionnelle mis en place par le gouvernement américain, les différents états et les services publics des Etats-Unis à l’heure où de vastes plans de modernisation IT sont à l’œuvre.

NISC est notamment spécialisé dans les secteurs de la défense, de la santé, et de l’énergie ainsi que dans les outils de pilotage des infrastructures. L’éditeur compte également des solutions de sécurité biométrique dans son portefeuille.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close