Résultats : IBM confirme la reprise du secteur

Quelques jours après les signaux rassurants envoyés par Intel, un autre géant, IBM, confirme la reprise du secteur.

Quelques jours après les signaux rassurants envoyés par Intel, un autre géant, IBM, confirme la reprise du secteur. Avec un chiffre d'affaires de 27,2 milliards d'euros - pour un bénéfice de 4,8 milliards -, Big Blue a dépassé les attentes des analystes sur son dernier trimestre fiscal 2009. En données brutes, l'activité progresse de 1 % (mais elle reste en décroissance de 5 % à taux de change constant). Dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), le chiffre d'affaires sur le trimestre atteint 5,8 milliards de dollars, en hausse de 6 % sur un an (mais en recul de 3 % à taux de change constant). Le géant explique avoir signé, au cours du trimestre, 18,8 milliards de dollars de contrats de service (+ 9 % sur un an), dont 22 contrats supérieurs à 100 millions. En France, la société vient de conclure un accord de 6 ans avec la SNCF.

Sur son année fiscale 2009, IBM a réalisé un chiffre d'affaires de 95,8 milliards de dollars, en recul de 8 % par rapport à 2008 (5 % à taux de change constant). Mais le bénéfice a continué à progresser passant de 12,3 à 13,4 milliards de dollars (soit 10 $ par action env.). Le groupe a d'ailleurs fait étalage de sa confiance retrouvée en relevant sa prévision pour 2010 : IBM anticipe désormais, sur l'année qui débute, un bénéfice d'au moins 11 dollars par action (contre une fourchette allant de 10 à 11 dollars précédemment).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close