2009, l’année des malwares selon PandaLabs

2009 année faste pour les logiciels malveillants (malwares) si l’on en croit l’éditeur spécialisé Panda Software qui, dans sa dernière étude, estime à 25 millions le nombre de nouveaux programmes développés.

2009 année faste pour les logiciels malveillants (malwares) si l’on en croit l’éditeur spécialisé Panda Software qui, dans sa dernière étude, estime à 25 millions le nombre de nouveaux programmes développés. Une véritable épidémie puisque jusqu’à présent, en 20 ans d’étude, Panda Software n’avait remonté que 15 millions de ces logiciels « malicieux ». Selon PandaLabs, le service de l’éditeur en charge des études, 66 % de ces malwares sont des chevaux de Troie liés aux systèmes bancaires.

Pour 2010, la production devrait continuer à augmenter, d’autant que les pirates informatiques à l’origine de ces programmes seront sans doute attirés par Windows 7, le nouvel opus de Microsoft tout juste sorti l’automne dernier.

Pour approfondir sur Menaces informatiques

- ANNONCES GOOGLE

Close