L’antitrust américain cherche à en savoir plus sur le rachat d’Admob par Google pour 750 M$

Google semble décidément avoir remplacé Microsoft dans l’œil des autorités américaines chargées de la concurrence.

Google semble décidément avoir remplacé Microsoft dans l’œil des autorités américaines chargées de la concurrence. Un peu plus d’un an après avoir dû renoncer à un accord global avec Yahoo du fait du risque de subir une enquête  - voire un refus - des autorités américaines de la concurrence, le moteur de recherche doit aujourd’hui répondre à celles-ci dans le cadre de son offre d’achat d’AdMob. Ce dernier lui permettrait de devenir le numéro un de la publicité sur mobile après s’être taillé la part du lion sur le web.

Après avoir fait son offre de 750 millions de dollar, Google avait dû monter un dossier mais une nouvelle série de questions lui a été envoyée, laissant entrevoir le risque d’une enquête plus poussée.

Google estime qu’il n’y a pas lieu a s’inquiéter dans la mesure où la publicité sur mobile est un marché qui croît très rapidement et qui compte une douzaine d’acteurs ayant tous leur chance… Quoique certains plus que d’autres, semble penser le régulateur américain.

Pour approfondir sur Législation

- ANNONCES GOOGLE

Close