Google se paie Admob et devient n°1 de la publicité sur mobile

Tout à sa stratégie d'étendre sa domination sur le segment de la publicité sur mobiles, Google a annoncé le rachat de AdMob, une société spécialisée sur le sujet, pour 750 millions de dollars.

Tout à sa stratégie d'étendre sa domination sur le segment de la publicité sur mobiles, Google a annoncé le rachat de AdMob, une société spécialisée sur le sujet, pour 750 millions de dollars.

Une importante acquisition donc, tant en valeur que stratégique, qui montre combien la firme de Mountain View voit en la publicité sur téléphone portable un de ses prochains leviers de croissance. Admob est notamment le fournisseur n°1 de publicité sur l'iPhone et sur le BlackBerry. Omar Hamoui, fondateur et directeur général de Admob, explique d'ailleurs l'effet démultiplicateur du smartphone d'Apple sur ses activités.

Avec ce rachat, Google devient donc le premier fournisseur de publicité pour mobiles, devant Microsoft et Yahoo. Et ce, alors qu'Android, l'OS développé conjointement par Google et par l'Open Handset Alliance – les rumeurs disent toutefois que Google développe l'OS en interne - , n'a pas encore livré tout son potentiel en termes de parts de marché.

Il y a un an, le groupe de Mountain View était déjà monté d'un cran dans la publicité en se payant, pour un montant plus conséquent (3,2 milliards de dollars), la régie Doubleclick, spécialisée quant à elle dans la réclame sur le desktop.

Lors de la publication des résultats du groupe pour le troisième trimestre – où ce dernier affichait un bénéfice net en hausse de 27 % -, Eric Schmidt, Pdg de Google, avait déclaré que le pire de la crise était enfin passé. Et qu'il était désormais temps de relancer l'innovation. Il avait également évoqué des rachats.

Pour approfondir sur Internet et outils Web

- ANNONCES GOOGLE

Close