Seagate débarque sur le marché des SSD pour serveurs

Après Fujitsu, Western Digital ou encore Hitachi, c’est au tour de Seagate de s’engouffrer dans le segment des disques durs à mémoire Flash (SSD - Solid State Drive) pour le très critique marché des serveurs et des serveurs lames (blades).

Après Fujitsu, Western Digital ou encore Hitachi, c’est au tour de Seagate de s’engouffrer dans le segment des disques durs à mémoire Flash (SSD - Solid State Drive) pour le très critique marché des serveurs et des serveurs lames (blades).

Le spécialiste du stockage, n°1 mondial du marché, entend ainsi commercialiser - la tarification n’a pas encore été communiquée - sa gamme SSD sous la bannière Pulsar.

Le SSD de 2,5 pouces offre une vitesse de lecture de 240 Mo/sec et 200 Mo/sec en écriture. Le temps d’accès peut atteindre des performances de l’ordre de 30 000 IOPS (Input/Output Operations Per Second) en lecture et 25 000 IOPS en écriture.

Seagate propose une garantie à 5 ans sur son produit.

Pour approfondir sur DevOps et Agilité

- ANNONCES GOOGLE

Close