Nokia et Sony Ericsson taillent dans leurs effectifs de R&D

Nokia vient d’annoncer la suppression de 330 postes, essentiellement dans ses centres de recherche et développement en Finlande et au Danemark.

Nokia vient d’annoncer la suppression de 330 postes, essentiellement dans ses centres de recherche et développement en Finlande et au Danemark. Mécaniquement, ce mouvement se traduira par un renforcement du rôle de l’Inde dans la R&D de l’équipementier télécoms. Nokia s’appuie notamment sur le sous-continent pour du développement logiciel, à Chennai (Madras) en particulier.

De son côté, Sony Ericsson s’apprêter à supprimer un total de 2 000 postes, sur un total moins de 10 000. Les centres de recherche et développement de Caroline du Nord et de Chennai doivent notamment fermer. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close