Paiements étalés pour les grands clients : SAP confirme

Comme nous l'expliquions dès le 30 octobre, SAP a officialisé sa décision d'étendre à ses 600 premiers comptes dans le monde (sur un total de 82 000 clients) un mode de relation qu'il entretient déjà avec 12 très grands comptes, comme BMW, Colgate, Exxon, Daimler ou Procter & Gamble.

Comme nous l'expliquions dès le 30 octobre, SAP a officialisé sa décision d'étendre à ses 600 premiers comptes dans le monde (sur un total de 82 000 clients) un mode de relation qu'il entretient déjà avec 12 très grands comptes, comme BMW, Colgate, Exxon, Daimler ou Procter & Gamble. Cet accord, baptisé Global Enterprise Agreement, permet de permet de lisser les coûts de la licence - que le donneur d'ordre règle normalement en amont - sur plusieurs années.

Pour les donneurs d'ordre, les dépenses d'investissement (capex) se voient transformées en dépenses de fonctionnement (opex), tandis que, du côté de l'éditeur, ces revenus récurrents lui permettent une certaine forme de stabilisation de ses résultats financiers.

Pour approfondir sur Applications transversales - PGI (ERP)

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close