SAP étale les paiements de ses très grands clients

Selon InformationWeek, SAP a décidé d'entrer dans un nouveau mode de relation tarifaire avec ses 580 plus grands comptes dans le monde.

Selon InformationWeek, SAP a décidé d'entrer dans un nouveau mode de relation tarifaire avec ses 580 plus grands comptes dans le monde. Etendant un mode d'accord (Global Enterprise Agreements) déjà conclu avec de très grands clients comme BMW, Colgate ou Exxon, l'éditeur permet de lisser les coûts de la licence - que le donneur d'ordre règle normalement en amont - sur plusieurs années. Ce qui revient, in fine, à l'inclure dans la maintenance.

Durement affecté par le recul des ventes sur ses ERP, notamment à destination des grands comptes, SAP semble réfléchir à des inflexions de sa relation avec ces organisations. Récemment, dans une interview à nos confrères allemands de is report, Jim Hagemann Snabe, membre du comité exécutif de l'éditeur et responsable du développement de l'ensemble du portefeuille de produits, a évoqué l'hypothèse d'un prix fixe annuel que les grandes entreprises paieraient pour accéder à l'ensemble du catalogue logiciel maison. Ce qui pourrait être une façon pour SAP de détourner l'attention des donneurs d'ordre des coûts pour les amener à intégrer plus rapidement les innovations sorties de Walldorf (siège de l'éditeur).

L'Allemand souffre en effet de la lenteur de sa base installée à adopter ses dernières technologies ; une large partie d'entre elle tourne ainsi encore sur R/3.

En complément :

- SAP contributeur de l'Open Source... et plus si affinités

Pour approfondir sur Applications transversales - PGI (ERP)

- ANNONCES GOOGLE

Close