DataRam dope les performances des baies SAN avec son appliance de cache

Avec son appliance de cache à base de mémoire vive, le constructeur américain Dataram promet de doper de façon significative les performances des baies SAN existantes. L'appliance s'installe de façon transparente dans l'infrastructure en place et promet des gains pouvant aller de 2 à 8 fois dans les scénarios les plus courants.

 xcelasan
L'appliance XcelaSAN de DataRam

Le constructeur américain Dataram, plus connu des informaticiens pour ses activités dans la fourniture de modules de mémoire pour les grands serveurs, vient de mettre sur le marché aux Etats-Unis une appliance de cache SAN baptisée XcelaSAN dont l’objectif est de doper les performances des baies SAN. XcelaSAN s’appuie pour l’essentiel sur un cache DRAM de 128 Go (appuyé par 600 Go de SSD pour la sauvegarde du cache DRAM en cas de désastre). Dans le futur, l’appliance devraient aussi proposer une forme de tiering entre cache DRAM et cache SSD. Côté connectivité chaque appliance est équipée de 8 ports Fibre Channel 4Gbit/s. Selon la firme, l’appliance supporte un maximum de 450 000 IOPS.

Le constructeur vise notamment le marché des grosses PME et des entreprises avec une promesse simple. L’appliance est simple et rapide à installer (environ une heure), son fonctionnement est totalement transparent (pas d’impact sur les chemins de données ou sur la configuration des serveurs) et elle permet des gains de performances pouvant aller en moyenne de 2 à 8 fois par rapport au contrôleur des baies devant lesquelles elle est installée. Le constructeur indique même que dans certains scénarios transactionnels intensifs, les gains peuvent atteindre des facteurs de 10 à 30x.

« Notre cible principale est le marché des baies installées, vieilles de 1 à 3 ans et dont les propriétaires veulent doper les performances sans avoir à renouveler leur équipement », explique Jason Caulkins, le Chief Technologist de Dataram. En général, quand un client touche aux limites de performances de sa baie, son constructeur ne lui recommande qu’une chose : « migrer vers une nouvelle baie, avec le coût que cela suppose », ajoute-t-il. Un autre marché ciblé par la firme est celui du renouvellement de baies. La proposition est alors simple : plutôt que d’opter pour une baie de stockage moyen de gamme coûteuse, opter pour le modèle de catégorie inférieure et doper ses performances avec un couple d’appliances XcelaSAN.

Une solution qui s'insère de façon transparente dans le SAN

« L’un des avantages de notre solution est qu’elle est sans risque », explique Caulkins. « En une heure, nous pouvons mettre en place nos boitiers de cache [la solution s’appuie sur deux appliances en cluster pour des raisons de haute disponibilité, NDLR] sans qu’ils aient à modifier leur configuration. Ils peuvent ainsi se faire une idée sur les gains de performances qu’offrent nos matériels. » Cette capacité à s'insérer de façon transparente dans une architecture SAN existante (sans reconfigurer les serveurs ou les baies) est l’un des éléments clés de l’offre de Dataram. Notons toutefois qu’il est possible de choisir un mode de fonctionnement différent du système de cache pour chaque LUN (Write-through, Write-back et Pass-through – dans ce cas, le cache n’est pas utilisé) .

prove xs diagram

Caulkins explique que dans un test mené sur l’infrastructure de stockage managée d’un grand opérateur américain, Dataram a montré que ses appliances de cache mises en frontal de baies mid-range permettaient d’offrir jusqu’à huit fois les performances des baies Symmetrix utilisées par l’opérateur dans le cadre de son service. Chez un autre client travaillant sur des programmes de fidélité et équipé de baies Clariion CX3, l’utilisation des appliances DataRam a permis de diviser par deux le temps d’exécution d’un batch qui, avant l’arrivée des baies, prenait plus de 10h et souffrait de time-out.

Dataram a débuté la commercialisation des appliances XcelaSAN aux Etats-Unis et devrait commencer à distribuer ses équipements dans les grands pays européens au début de l’été. Un couple d’appliances XcelaSAN devrait revenir à environ 100 000 $ avec la maintenance et les services associés. Les appliances du constructeurs ont été validées avec les principales baies SAN du marché dont les baies d'EMC (Clariion), d'HP (EV)A, d'Oracle/SUN et de Dell (Compellent).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close