Duet Enterprise : Microsoft et SAP dépoussièrent leur alliance 5 ans après

Microsoft et SAP ont décidé de remettre sur le tapis l’intéropérabilité de leurs solutions respectives, en annonçant Duet Enterprise, un Duet modernisé qui connecte Sharepoint 2010 à l’ERP de l’Allemand. Une alliance qui sera encadrée par un programme destiné à des partenaires communs et dont dépend le succès du nouveau Duet.

Microsoft et SAP ont décidé de remettre au goût du jour le partenariat que les deux acteurs majeurs du secteur avaient scellé en grande pompe en 2005 avec le lancement de Duet, un outil censé connecter leurs plates-formes respectives, d’un côté le portail Sharepoint et la suite Office, de l’autre le gros ERP allemand. Cette fois-ci, l’offre se voit rebaptiser Duet Entreprise et permet de connecter les dernières évolutions des outils de productivité et de collaboration de Redmond (Sharepoint et Office 2010) au toujours très gros ERP de l’Allemand, mais en s’adossant au framework d’intégration  “Gateway” qui propose “un moyen plus standard d’accéder aux applications de l’ERP”, affirme SAP dans un communiqué.
L’outil sera commercialisé auprès des partenaires des deux groupes via un programme  commun, Unite Partner Connection, qui réunira les deux réseaux respectifs. Tout semble donc prévu bien qu'aucune information n’ait été communiquée concernant la  tarification.

Selon l’analyste Ray Wang du cabinet Constellation Research, interrogé par nos confères d’Infoworld, SAP et Microsoft ont cette fois plus de chance de réussir qu’en 2005 où finalement l’offre s'était avérée peu mature. Sharepoint 2010 modifie en effet radicalement la façon d’accéder aux données de SAP et de son côté l’Allemand a amélioré son interface utilisateur et ses possibilités d’intégration, poursuit-il.

Au delà de l'aspect intégration, Duet avait également été considérée comme une alliance de deux groupes, pourtant concurrents sur certains segments (comme celui du CRM et ERP pour PME), visant à contrer leur archi-rival Oracle (sur le SGBD et l’applicatif, notamment).

Une stratégie offensive face au californien que ce nouveau partenriat plus abouti devrait raviver. D’autant que les synergies entre les SAP et Microsoft semblent aujourd’hui bien plus réelles, souligne Jean-Claude Viollier, qui dirige les activités Global Channels & Partners chez Capgemini. Selon lui il existe dans la SSII numéro un en Europe quelque 6 000 spécialistes Microsoft et 8 000 pour SAP avec autant de synergies envisageables donc. A condition toutefois que les efforts de deux groupes soient coordonnées au sein du Unite Partner Connection.

Notons également que SAP s’était également rapproché d’IBM et de Lotus Notes, en annonçant en janvier 2009, le développement d’Alloy censé connecter le monde de l’Allemand aux outils très populaires de collaboration Lotus.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close