Tech Ed 2010 : Microsoft multplie les annonces cloud et lève le voile sur System Center 2012

A l'occasion de Tech Ed Europe 2010, Microsoft a multiplié les annonces autour du cloud privé en dévoilant notamment des architectures de cloud prêtes à l'emploi avec six des principaux constructeurs de serveurs de la planète. L'éditeur a aussi présenté quelques unes des améliorations prévues pour la prochaine génération de son portefeuille d'outils d'administration, System Center 2012

 mscloud
Brad Anderson, le patron des outils d'administration
de Microsoft dévoile les architectures de référence
conçues avec six grands constructeurs

Microsoft a profité de sa conférence Tech Ed Europe, qui se tient cette semaine à Berlin, pour renforcer son offensive autour de la virtualisation et du cloud. L’éditeur de Redmond a ainsi annoncé la disponibilité d’architectures de référence pour le déploiement de clouds internes basés sur sa technologie de virtualisation Hyper-V et sur les plates-formes serveur, réseau et stockage de six constructeurs, Dell, Fujitsu, Hitachi, HP, IBM et NEC.

Le programme dit Hyper-V Fast Track promet aux entreprises utilisatrices des architectures de référence permettant d’accélérer le déploiement d’une solution de cloud interne. Pour Brad Anderson, il s’agit d’un tournant qui montre la crédibilité de l’offre Hyper-V et System Center. Le patron de la division outils d’administration et de sécurité de l’éditeur indique ainsi que les constructeurs ayant souscrit au programme Hyper-V Fast-Track représentent 80% des ventes de serveurs mondiales (sous entendu par opposition aux vblock de l’alliance VCE qui représenteraient moins de 0,5% des serveurs livrés dans le monde en 2010). C'est de bonne guerre, le dirigeant feint d’ignorer que les constructeurs qui participent à l’initiative Hyper-V Fast Track sont aussi de grands partenaires de VMware et vendent aujourd’hui plus de serveurs virtualisés sous vSphere que sous Hyper-V. Il n'en reste pas moins que le programme Fast Track montre la puissance que conserve Microsoft dans l'éco-système informatique.

L’annonce du programme Fast Track a été l’occasion pour Microsoft de mettre en avant son alliance singulière avec HP. Dans le cadre de ce programme, les deux sociétés on développé une offre baptisée HP Cloud Foundation pour Hyper-V basée sur les solutions HP BladeSystem Matrix, sur Hyper-V, System Center et sur l’offre d’orchestration et de portail de self service d’HP. Cette offre est censée permettre le déploiement d’un cloud interne en moins de 30 jours. Elle est en fait similaire à l’architecture déployée par Microsoft et HP chez SFR, pour l’offre de cloud d’infrastructure de l’opérateur.

Tech Ed a aussi été l’occasion pour Microsoft de faire un point sur l’utilisation d’Hyper-V par de grands fournisseurs de services et opérateurs dans le cadre d’offres de cloud. Selon l’éditeur, plus de 70 offres de cloud basées sur Hyper-V sont aujourd’hui disponibles dans le monde, dont celles de SFR et Agarik (Bull) en France. L’éditeur a enfin dévoilé un nouveau programme d’aides financières pour les partenaires et clients souhaitant se lancer dans le cloud. Le programme Hyper-V Cloud Accelerate permet ainsi de fournir un soutien financier aux clients et partenaires souhaitant réaliser des proofs of concept ou mettre en production des architectures de cloud. C’est sans doute ce que l’on appelle lubrifier le moteur du cloud.


System Center 2012 gérera les clouds XenServer et vCloud

Côté technologique, Tech Ed Berlin est aussi l’occasion pour l’éditeur de présenter son portail de self service complémentaire de System Center Virtual Machine Manager. Self Service Portal 2.0 est disponible en téléchargement gratuit sur le site de l’éditeur et vient enrichir les capacités de SCVMM. Selon l’éditeur, la prochaine version de cet outil de self service sera intégrée au futur SCVMM 2012, attendu dans le courant du second semestre 2011.

Microsoft a d’ailleurs profité du salon pour lever le voile sur quelques unes des améliorations qu’apportera la vague 2012 de System Center. SCVMM 2012 devrait ainsi s’enrichir de capacités d’administration d’architectures virtualisées avec XenServer et d’infrastructures vCloud en plus des capacités d’administration d’Hyper-V et ESX Server. De même, System Center Operations Manager héritera de nouvelles capacités de découverte et de supervision réseau (via l’intégration en OEM des technologies d’EMC Smarts) et de capacités avancées de gestion des performances applicatives au travers de l’intégration des technologies d’Avicode racheté début octobre (la technologie d’Avicode permet de suivre les performances d’une chaine applicative de bout en bout sans avoir à instrumenter la dite chaine applicative). Enfin, Microsoft devrait parachever d’ici à fin 2012 l’intégration d’Opalis avec le portefeuille System Center. De quoi renforcer un parapluie d’administration déjà bien garni et qui n’a désormais plus grand chose à envier aux offres des spécialistes du secteur comme HP, Tivoli, CA ou BMC.




Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close