Marché PC : «les tablettes affectent les ventes d’ordinateurs» selon Gartner

Ce n’est pas exactement une surprise. Mais cela semble être désormais une certitude : les tablettes tactiles - et en particulier l’iPad - pénalisent les ventes d’ordinateurs portables. Un effet de cannibalisation qui, selon le cabinet d’analystes Gartner, participe - tout du moins au Etats-Unis - de la relative mollesse de la demande du grand public pour des ordinateurs personnels.

Il s’est vendu 88,3 millions d’ordinateurs dans le monde au troisième trimestre 2010, soit 7,6 % de mieux qu’un an plus tôt, selon Gartner. Des chiffres inférieurs aux prévisions du cabinet d’analystes qui misait sur une croissance de 12,7 %. Et qu’il explique par une demande un peu faible du grand public aux Etats-Unis et en Europe de l’Ouest; «le principal inhibiteur de la croissance» alors que «le troisième trimestre est historiquement un trimestre très fort sur le grand public avec les ventes de rentrée des classes,» souligne Mikako Kitagawa, analyste principal chez Gartner.

L’effet iPad

Et d’avancer un complément d’explication : «l’engouement autour des tablettes telles que l’iPad a également affecté la demande du grand public pour des ordinateurs portables, en retardant certains achat, tout particulier aux Etats-Unis. Les tablettes ne remplacent pas un ordinateur principal mais elles affectent les ventes de PC de nombreuses façons.»

De son côté, Carolina Milanesi, vice-présidente recherche chez Gartner, estime à 19,5 millions le nombre de tablettes qui seront écoulées cette année, contre 54,8 millions en 2011 et plus de 208 millions en 2014. Outre leur impact sur les ventes de PC, les tablettes cannibaliseraient les ventes «d’autres produits électroniques grand public tels que les lecteurs de livres électroniques, les consoles, et les baladeurs multimédia.» Mais, pour Carolina Milanesi, c’est bien le marché des «mini-portables» - aussi appelés communément netbooks - qui devrait le plus souffrir «une fois que le prix moyen des tablettes sera tombé sous les 300 $.» Dirk Meyer, PDG d'AMD, estime pour sa part que même le marché des portables classiques devrait souffrir : lors d'une conférence pour la présence des résultats trimestriel du fondeur, il a ainsi indique penser "qu'il y a probablement déjà une certain cannibalisation y compris sur les portables classiques."

Le son de cloche est comparable chez IDC qui ajoute à l’iPad un effet bénéfique sur les ventes de Mac. D’ailleurs, aux Etats-Unis, Apple aurait été numéro 3 des ventes d’ordinateurs personnels au troisième trimestre, selon IDC, avec 10,6 % de parts de marché; 4ème selon Gartner, avec 10,4 % - soit 0,1 point de moins qu’Acer.

Acer domine toujours en Europe

L’effet iPad se serait également fait en Europe, sur les ventes de PC, selon Ranjit Atwal, directeur de recherche chez Gartner. Un effet de cannibalisation «minimal» selon lui, mais un retardateur d’achats. Des effets qui, selon Ranjit Atwal, devraient «augmenter le risque d’un ralentissement de la croissance du marché des PC mobiles grand public dans les pays il est mature, en 2011.»

Au troisième trimestre, selon Gartner, il s’est écoulé 27,3 millions de PC dans la région Europe / Moyen-Orient / Afrique, soit 7,3 % de mieux qu’un an plus tôt. Le marché régional reste dominé par Acer, avec 22,5 % de parts de marché. Mais le cabinet d’analystes souligne la contre-performance du champion avec une croissance de -0,2 % sur un an. Second du classement avec 19,5 % de parts de marché, HP s’est également contenté d’une croissance inférieure à celle du marché, à 5,2 %. Ce dernier aurait tout particulièrement souffert d’un marché professionnel atone.   

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close