Microsoft Days : Avec IC2, Sogeti veut dé-complexifier le Cloud privé

Sogeti vient tout juste de présenter IC2, la plate-forme de démonstration de Cloud privé annoncée il y a quelques semaines et qui repose sur la solution développée conjointement par Microsoft et HP. A la clé, donner la possibilité aux entreprises de confronter leur SI aux modèles de Cloud, via différents cas d’usage. IC2 démarrera à la fin de l’année chez Sogeti Toulouse.

"Il nous faut simplifier le Cloud". Si nous devions aujourd’hui illustrer l’annonce par Sogeti de sa plate-forme de démonstration de cloud privé IC2 (Innovation Cloud Center), dévoilée à la presse ce jour, nous utiliserions les mêmes mots que Steve Ballmer. Des mots prononcés à l’occasion de la deuxième journée des Microsoft Days. Si le bouillonnant CEO fait ici référence à la très vaste stratégie de Cloud entreprise par le groupe de Redmond et au partenariat conclu avec HP en janvier dernier sur le développement de solutions communes dans le nuage (Infrastructure-to-application, pour reprendre les termes des partenaires), Sogeti lui, partenaire français des deux fournisseurs, est entré dans le vif du sujet. Avec IC2, la SSII filiale de Capgemini souhaite aujourd’hui, selon les mots d'Eric Kobi, directeur de l’alliance avec Microsoft "rendre concret le Cloud privé auprès des entreprises".

La preuve par le toucher et les usages

IC2, qui devrait être lancée à la fin de l’année chez Sogeti Toulouse, prend sa source dans la solution commune de HP et de Microsoft dévoilée le 14 septembre dernier et exposée dans le Microsoft Technology Center d’Issy les Moulineaux. La SSII reprend donc les technologies qui motorisait cette maquette (notamment HP Blade System Matrix, Hyper-V, System Center et HP Cloud service Automation), pour les convertir en une véritable plate-forme de démonstration, entièrement dédiée au cloud privé. L’idée, résume en substance Sogeti, est d’accélérer le passage d'un SI à une architecture déportée dans le cloud en proposant une approche très pragmatique du nuage privé. "La meilleure façon de démystifier quelque chose qui apparait comme complexe, c’est déjà de l’utiliser. Adapté au contexte d’une entreprise, la mise en oeuvre de solutions de Cloud, c’est ce qui permet d’avoir une vrai vision pragmatique des choses", précise Eric Kobi. Une preuve par l’exemple, en somme, in situ.

Partie d’une maquette technologique pure, Sogeti a donc décidé d’orienter IC2 davantage vers les usages, et d’accompagner les entreprises dans les premières phases de mise en oeuvre. Les aider dans la "cloudification" en quelque sorte, ce qui, pour Eric Kobi, passera certainement par un modèle hybride. Soit une infrastucture qui leur permettra d’évaluer et de mesurer comment leur SI peut se coupler au Cloud, ajoute-t-il.

Inciter à passer de la maquette au modèle hybride

Outre un bac à sable (une plate-forme de proof of concept) où les entreprises pourront tester depuis leur site un couplage de leur SI avec IC2, Sogeti mettra également à disposition un ensemble de scenarii ou cas d’usages qui serviront de démonstrateurs aux entreprises. Différents domaines seront couverts : la collaboration (Smart Collaboration in the Cloud, basée sur Sharepoint 2010), la sécurité (Smart security in the Cloud), le développement et le testing (Smart Developement and testing in the Cloud, reposant sur .NET) et la plate-forme (Smart Platform in the Cloud). Smart Journey in the Cloud propose quant à lui une approche plus généraliste.

"Aujourd’hui, il y a peu d’offres qui couvrent la totalité du spectre. […] Les enjeux se situent au delà de l’infrastructure matérielle et des couches qui permettent de lier l’ensemble. Ils se situent dans la capacité à réduire le temps de mise à disposition de ces environnements. Et à pouvoir éventuellement converser dans un modèle hybride", explique Franck Depaillat, directeur national Microsoft Solutions pour le datacenter et le Cloud chez Sogeti.
En revanche, "l’idée n’est pas de démontrer qu’Exchange marche dans le nuage", nuance Eric Kobi, "ce qui important pour une entreprise est de savoir comment ce système va cohabiter avec un système plus traditionnel, dans le cas où elle décide de transférer une partie de sa messagerie et où il va continuer de garder une messagerie une en local."
Au final, l’entreprise pourra passer sa maquette en production, rappelle également Sogeti, qui entend bien proposer une offre de Cloud sur IC2.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close