Les pertes de Risc Group atteignent près de la moitié du chiffre d'affaires

Les pertes annuelles devraient dépasser les 30 millions d'euros, un chiffre nettement supérieur aux prévisions. Le groupe – qui a perdu la moitié de ses effectifs – envisage un retour rapide à la rentabilité.

Les pertes nettes de Risc Group pourraient atteindre 30,5 à 31,5 millions d'euros sur l'exercice 2009/2010 clos le 30 juin dernier pour un chiffre d'affaires de 65,1 M€. Une somme nettement supérieure aux estimations de juin qui se situaient dans une fourchette de 25,5 à 27,5 millions d'euros. C'est ce qu'a déclaré le PDG de la société Bertrand Calvignac aux actionnaires de la société au cours d'une réunion d'information.

Cependant, ce chiffre pourrait encore évoluer à la hausse ou à la baisse en raison de provisions en cours d'évaluation, notamment en ce qui concerne Normaction. Le second trimestre devrait afficher une perte de d'environ 17 millions d'euros , somme qui inclut les charges du PSE lancé au mois de février et qui s'est concrétisé par le départ d'environ 350 personnes.

Au cours de cette réunion, l'abandon l'activité de vidéosurveillance (eFlag) a été confirmée. De son côté, l'activité Inbox devrait être cédée ou faire l'objet de partenariats. En revanche, les activités de « vertical cloud computing » semblent offrir de bonnes perspectives. La nouvelle équipe de direction s'est d'ailleurs fixé pour objectif de dégager un bénéfice opérationnel d'environ 1 million d'euros pour le semestre en cours, objectif que la réorganisation du groupe entamée en début d'année rendrait réaliste.

Il sera vraisemblablement proposé aux actionnaires de modifier la date de clôture de l'exercice afin de la caler sur l'année civile, calendrier en vigueur chez l'actionnaire de référence STS Group, modification qui impliquerait un exercice en cours limité à 6 mois.


Pour approfondir sur SSII

Close