SAP fait encore une fois ses emplettes en France

Après BO, le géant allemand du progiciel vient de nouveau faire ses courses dans l’Hexagone. Cette fois avec une cible de niche – HighDeal – fruit des laboratoires R&D de France Télécom et spécialiste des transactions mobiles en temps réels pour les services télécoms avancés.

highdeal logo webSAP annonce le rachat d’un nouvel acteur français ! On est certes loin de l’acquisition monstre de Business Objects – alors numéro un de l’édition logicielle dans l’Hexagone – en 2007. Mais le rachat de HighDeal – la cible normande de l’éditeur de PGI – vient renforcer les solutions de l'Allemand sur un segment très vertical, HighDeal étant spécialisé dans la facturation en temps réel. Une activité qui devrait connaître une explosion dans les années à venir avec la multiplication des services en ligne et la convergence mobile. C’est d’ailleurs très clairement les opérateurs télécoms que SAP vise en héritant du portefeuille de HighDeal, spécialisé dans les nouveaux services IP et mobiles.

La solution HighDeal Transactive propose aux opérateurs de compléter leurs systèmes de facturation, en permettant de facturer avec une seule solution des bouquets de services voix, données et contenu, sur des réseaux tant fixes que mobiles, avec des moyens de prépaiement, de post-paiement et de paiements hybrides.

Des partenariats avec IBM, Capgemini ou Bull

Basé à Caen, HighDeal est en fait directement issu des laboratoires de R&D de France Télécom. L’entité a quitté l’opérateur en 2000 pour voler de ses propres ailes. Indispensable pour pouvoir s’adresser à l’ensemble des fournisseurs de services de communication. Le petit éditeur normand compte plus de 200 clients dans 50 pays notamment des entreprises dans les domaines des médias, des services financiers, des nouvelles technologies, du transport et de la logistique, ou encore des services publics. Il s’appuie sur de nombreux partenariats : en OEM avec des leaders en matières d’équipements télécoms comme Ericsson ou Nokia, mais également avec des intégrateurs pour des solutions d’entreprises avec des groupes comme IBM, Capgemini ou Bull.

Selon Bob Stutz, membre du directoire de SAP, l’intégration des technologies de valorisation et de facturation de HighDeal, au sein de l’offre de facturation de SAP, va permettre de "gérer l’ensemble du processus de consommation-encaissement (consume-to-cash) sur les réseaux".

La transaction – dont le montant n’a pas été communiqué – devrait être achevée courant mai. Dirigé par Eric Pillevesse, HighDeal emploie actuellement environ 90 personnes à travers le monde. L'éditeur est notamment présent à New York, Londres, Miami et Singapour.

Pour approfondir sur Applications transversales - PGI (ERP)

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close