Zend Framework accélère le mariage de PHP et d'Amazon

La version 1.8 de Zend Framework marque un tournant dans la jeune vie de l'outil en greffant PHP au nuage d'Amazon et en le dotant de possibilités de développement accéléré. Une mise à jour que l'éditeur qualifie de majeure qu'il considère comme un tournant dans la feuille de route du framework.

Rapprocher PHP du nuage d'Amazon. Zend Technologies, la société qui se fait appeler "the PHP Company", vient de donner une nouvelle impulsion au langage PHP en sortant la version 1.8 de son framework. Un cadre applicatif très populaire chez les développeurs Web - la société parle de 20 millions de téléchargements depuis sa sortie en 2007- qui vise notamment à simplifier et accélérer le développement de sites Web PHP par des bonnes pratiques, comme le recours au modèle MVC (Modèle - Vue – Contrôleur).

Outre la correction de quelque 200 bogues, cette mouture 1.8 intègre deux ajouts de fonctions donnant une nouvelle orientation au framework : celle du Cloud Computing, intégré en natif, et celle du développement accéléré ou RAD (Rapid Application Development). Un processus bien connu des développeurs d'applications, mais assez peu porté sur le Web. « Cette mouture marque l'aboutissement de plusieurs projets de longue haleine, ainsi que la formalisation de nos recommandations », expliquent les promoteurs du projet sur leur site, qui soulignent que cette version est capitale dans la feuille de route du framework.

Directement branché sur le cloud d'Amazon

Côté Cloud, le framework Zend embarque désormais les API (interfaces de programmation) qui permettent d'invoquer les services Web de l'infrastructure d'Amazon. Côté stockage, le développeur peut se connecter à S3 (Simple Storage Service, le service de stockage en ligne d'Amazon) et manipuler les données stockées, comme s'il s'agissait des fichiers en local. A partir de scripts PHP, il peut ainsi ajouter et ôter ces mêmes données. Côté infrastructure, le framework permet de contrôler les machines virtuelles (instancier ou stopper par exemple) d'EC2 (Elastic Cloud Computing, l'autre couche du cloud computing d'Amazon). Encore une fois, via de simples scripts PHP.

Techniquement, un gage de simplicité pour les utilisateurs. "Les classes Zend_Service_Amazon_Ec2 et Zend_Service_Amazon_S3 permettent à l'utilisateur d'interagir avec les services Web distribués d'Amazon et de piloter son nuage Amazon, c'est-à-dire de gérer la charge sur leurs serveurs Amazon (basés sur la plateforme EC2) au moyen d'objets, abstrayant ainsi toute la difficulté et la pénibilité de la communication entre l'application et les serveurs d'Amazon", explique Julien Pauli, responsable du pôle formations sur Zend Framework chez la société de services spécialiste en logiciels libres Alter-Way.

Un atelier de développement rapide

Pour l'heure accessible uniquement en lignes de commande, les options de développement accéléré dans Zend Framework poussent un peu plus loin la reflexion sur l'évolution de la programmation PHP. Concrêtement, il s'agit de proposer au développeur des possibilités d'architecturer son application Web en répertoires de façon à créer une arborescence de l'application, via la commande Zend_Tool. S'y ajoutent des contrôleurs, des classes et des actions, explique le site de Zend. "Une véritable simplification du processus de création de l'architecture MVC, commente Julien Pauli. On crée de manière simple et intuitive une arborescence complète de projet MVC, même lorsque celle-ci est complexe."

Remarquons encore l'apparition de la classe Zend_Application qui fournit une méthode standard orientée objet pour amorcer les applications (bootstrapping). "Elle permet de déployer et de configurer chaque objet de l'application de manière très fine et flexible, en prenant en compte les différents environnements sur lesquels celle-ci est susceptible de fonctionner",  ajoute Julien Pauli.

Selon les forums de la communauté française du framework, ces deux fonctions poseraient toutefois des problèmes dans les procédures de migration vers le nouveau cadre applicatif – comme lorsque des nouvelles commandes apparaissent. Un tutorial explique toutefois la procédure à suivre.

La version 1.8 du Zend Framework – la première de cette série – est intégrée au Zend Server inauguré par la société le 8 avril dernier. Le Zend Server est une plate-forme qui « inclut PHP, un installateur natif, un accélérateur de code amélioré et des fonctionnalités de supervision et de diagnostic avancées pour les applications Web conçues pour être déployées sur un seul serveur Web », explique Zend dans un communiqué. En outre, il automatise les procédures de mises à jour et de corrections de bogues. Zend Server supporte les bases de données Oracle, MySQL et Microsoft (SQL Server).

Le Zend Server existe en deux versions : une Community Edition gratuite et sans support, et une version commerciale, dont le support débute à 1 195 euros à l'année.

Le Zend Framework, quant à lui, est en libre téléchargement sur le site de Zend sous une licence New BSD.

Pour en savoir plus

La commande Zend_Tool expliquée.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close