Mix 09 : avec IE 8, Microsoft doit combler son retard sur le marché des navigateurs

Un mois et demi après la publication de la RC1, Microsoft sort enfin officiellement la version finale d'Internet Explorer 8. Après un an de développement, Redmond dévoile la version de son navigateur de dernière génération qui doit lui permettre de redresser la barre et freiner l'érosion des parts de marché.

p1010912

Aujourd'hui, on sait enfin qu'IE 8 n'est pas déjà sorti. Après des phases de développement à rallonge et de déboires avec la Commission européenne, la dernière évolution d'Internet Explorer débarque officiellement sur le marché des navigateurs dans sa version 8. Un mois et demi après la publication de la RC1 (Release Candidate 1).

Le navigateur de la firme de Redmond est désormais en libre téléchargement en 25 langues, pour Vista, XP et Windows Server dans les versions 32 et 64 bits et intégrera en natif Windows 7, prochain OS de Microsoft.

Annoncé à l'occasion du Mix 2009 à Las Vegas, IE8 donne enfin la réplique aux Firefox 3, Safari – dont la version 4 est en bêta – et le très prometteur Chrome de Google qui progresse à pas de géant. Ces trois derniers ayant déjà livré les versions de leur navigateur de dernière génération – c'est à dire capable d'appréhender les difficultés du Web 2.0 – restait alors à Microsoft à rattraper son retard. C'est aujourd'hui chose faite. 

Séduire les utilisateurs

Il faut dire que Microsoft n'a pas tari d'éloges sur son navigateur, et a mis largement en avant les innovations majeures de son application, depuis un an lors du Mix de 2008. Une occupation du terrain - semant parfois la confusion dans la tête des consommateurs - pour le toujours n°1 du marché des navigateurs, mais dont les parts de marché fondent comme neige au soleil. En février dernier, le navigateur Microsoft ne comptait plus que pour 64,7% du marché des navigateurs, selon Net Applications. C'est dire l'urgence. « Le lancement d'IE 8 marque un jour très important pour MS », rappelle Dean Hachamovitch, patron de l'équipe de développement d'IE. Un lancement ainsi très attendu qui a nécessité de nombreux retour d'expérience, explique-t-il, un long processus qui a notamment dû contribuer au retard d'IE sur le marché.

Pas de surprise du côté des fonctionnalités. Dean Hachamovitch fait la démonstration en live des Web Slice, qui permettent notamment d'augmenter la fréquentation des sites, selon lui. Des accelerators qui offrent des raccourcis accessibles par le clic droit à des applications comme Facebook ou Twitter. Et de Visual Search qui affiche les illustrations de chaque résultat de recherches. Il rappelle également les nombreux efforts de l'éditeur en terme de sécurité notamment au niveau du phishing. Ce qui doit faire d'IE «le navigateur qui protège le mieux des malware ».

.. et les développeurs

Côté développeurs, IE8 promet une meilleure intégration avec les travaux du quotidien, "notamment par notre engagement à respecter les standards [...] IE8 offre ainsi un support complet de CSS - « la plus complète implémentation de CSS 2.1 » - et intègre le support d'HTML 5." 

Reste à savoir si la sortie d'IE8 stoppera l'hémorragie, sur le front des parts de marché du navigateur. Et si, du coup, les consommateurs l'adopteront. D'autant que la tâche de Microsoft pourrait être compliquée par une Commission Européenne susceptible d'imposer à l'éditeur de proposer des alternatives à IE dans Windows 7...

Et Dean Hachamovitch d'ajouter, à l'intention du parterre de développeurs présents dans la salle : « il ne s'agit pas d'une fin mais du commencement d'une ère. La prochaine étape est de votre côté».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close