Citrix va présenter cette semaine son hyperviseur client, XenClient

La conférence Synergy de Citrix, qui s'ouvre cette semaine à San Francisco, devrait marquer les débuts de la version release candidate de XenClient, l'hyperviseur client développé depuis 2009 par l'éditeur. Une évolution essentielle pour l'adoption à grande échelle de la virtualisation des postes clients.

Citrix devrait présenter une version quasi-finalisée de son hyperviseur client XenClient à l'occasion de sa conférence utilisateurs Synergy, qui s'ouvre cette semaine à San Francisco. Cet hyperviseur client, basé sur Xen, devrait permettre aux entreprises de déployer des images systèmes sur les postes clients permettant de s'affranchir du mode connecté jusqu'alors nécessaire pour les implémentations de postes virtualisés. La disponibilité commerciale de la version finale de XenClient est en principe attendue pour la fin de l'année 2010.

Les hyperviseurs clients tels que ceux développés par Citrix ou VMware devraient permettre aux entreprises de déployer de façon contrôlée et sécurisée des images systèmes sur les postes clients des utilisateurs sans avoir à recourir aux technologies actuelles de streaming ou de déport d'écran mises en œuvre dans le cadre des technologies de virtualisation de postes clients. Il sera ainsi possible à un utilisateur d'éxécuter un ou plusieurs environnements d'entreprise sécurisés en parallèle de leur environnement personnel. Avec un bénéfice additionnel : au lieu de devoir exécuter les environnements clients sur un serveur virtualisé comme actuellement avec les technologies VDI, il sera possible pour l'entreprise de déployer des images systèmes sécurisées et managées directement sur le poste client.

Les hyperviseurs clients ont le potentiel de faire évoluer de façon radicale la façon dont les entreprises gèrent le déploiement des environnements des utilisateurs. Ils permettent en effet de virtualiser les environnements de postes de travail tout en tirant parti de l'intégralité des capacités techniques des postes de travail (notamment en matière de stockage et d'affichage). Comme XenServer, XenClient est un hyperviseur de type 1. A l'instar de ESX Server ou de XenServer, il s'installe directement sur le poste client et devient une couche intermédiaire entre le matériel et les environnements système des utilisateurs. De ce fait, il fournit de multiples bénéfices comme la possibilité de faire tourner en parallèle plusieurs environnements utilisateurs (par exemple un environnement personnel et un environnement professionnel ou un environnement confidentiel défense et un environnement standard). Il devrait aussi permettre de mieux gérer la sécurité des postes clients en fournissant une couche sécurisée offrant de nouvelles options de gestion du poste client (comme le chiffrage des environnements clients, un contrôle accru de l'accès aux périphériques USB ou une gestion renforcée des mises à jour). Ces bénéfices sont déjà accessibles avec des hyperviseurs clients comme NxTop de Virtual Computer ou NeoSphere de Neocleus, tous deux basés sur Xen (Citrix est d'ailleurs l'un des actionnaires de référence de Virtual Computer).

En savoir plus sur leMagIT :

Hyperviseur de type 1 client : c’est pour 2010

VMworld 2009 : Virtual Computer virtualise les postes clients  

Synergy 2009 : Citrix prêt à virtualiser les postes clients (avec vidéos de démonstration)

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close