Outils de développement : IBM truste le marché, l’Open Source en embuscade

Sur un marché des outils de développement en baisse de 2% en 2009, IBM s’octroie la première place. Devançant de loin Microsoft, dont la dernière mouture de Visual Studio a tardé à voir le jour. 2010 devrait redonner au segment un peu plus de couleurs.

Comme la plupart des marchés en 2009, le segment des ateliers de développement a lui aussi perdu du terrain l’an passée, confie Gartner. Enregistrant une décroissance de 2% par rapport à 2008, le chiffre d’affaires total du secteur a atteint 7,25 milliards de dollars. Le cabinet invoque bien sûr le gel des nouveaux projets en ces temps de récession, mais note toutefois une demande croissante pour les outils liés à la sécurité du code et aux tests logiciels. Les failles de sécurité à répétition ont donc poussé les entreprises à investir en ce sens. Le test et la sécurité ont tiré le marché en 2009.

La 2e journée française du test logiciel avait déjà montré que cette activité a gagné du terrain dans les entreprises et chez les développeurs. Notamment en France où le marché a progressé de 1,4% en un an, tout en se structurant, lentement.

C’est IBM (avec notamment Rational) qui domine toujours le segment avec 27,7% de parts de marché, pour un CA de plus de 2 milliards sur la période. Suivent Microsoft avec 14,7% du marché (1,07 milliard), puis CA (11% avec 795 millions) et HP (10,5% avec 757,44 millions) au coude à coude. En 5e position, on retrouve enfin Compuware qui totalise 5,9 % de parts de marché pour un CA de 422,28 millions de dollars.

capgartner jpg

Gartner indique toutefois que la dernière évolution de Visual Studio (VS 2010) n’est arrivée qu’en avril 2010, et estime ainsi que les entreprises ont retardé leurs investissements dans l’environnement de Microsoft pour patienter jusqu’au lancement de la prochaine évolution de l’IDE de la marque. D’autant que cette version pourrait s’avérer gagnante, tant les technologies venues de redmond en matière de développement ont toujours la cote. Le cabinet d’analystes Evans Data, dans sa dernière étude, révélait que le framework .NET était le cadre applicatif préféré des développeurs (sur un échantillon de 400 personnes interrogées).

2010 devrait donc voir le retour à la croissance du marché des outils de développement d’applications conclut le Gartner. Une année où les frustrations de 2009 s’estomperont et où la croissance devrait reprendre avec une hausse attendue de 2% à 3% . Mais attention, prévient Gartner : le mantra "faire plus avec les mêmes coûts" sera toujours de rigueur, ouvrant la porte aux outils Open Source "qui restent très attractifs et offrent souvent des fonctionnalités suffisamment performantes, tout en restant flexibles". Java et les outils de développement d’applications dynamiques Web continueront ainsi à croître. Surtout si Java devient le langage le plus chéri du Cloud, comme en témoigne le projet commun entre VMware et Salesforce. Eclipse pourrait alors connaître un nouvel élan.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close