L’Iran coupe Gmail et Google, prépare son Internet national

Escalade de la cyber-censure en Iran.

Escalade de la cyber-censure en Iran. Le régime en place a annoncé dimanche 23 septembre avoir coupé les accès au service de messagerie Gmail et limiter ceux au moteur de recherche. «Google et Gmail seront désormais filtrés et dans tout les pays, jusqu’à nouvel ordre», a déclaré un officiel du gouvernement cité chez nos confrères de Reuters. Selon l’agence de presse iranienne Isna, ce filtre du contenu Web est lié à la publication sur sa plate-forme de la très controversée vidéo anti-musulman, qui a notamment provoqué de nombreuses manifestations dans le monde. Mais le gouvernement évoque davantage une mesure de protection contre tout attaque potentielle pouvant viser les installations du pays, tout évoquant le virus Stuxnet en 2010. Ce bannissement des services Google ne serait toutefois qu’un premier pas vers un programme bien plus ambitieux qui consiste à isoler le pays de l’Internet mondial en créant un second réseau national. Le gouvernement iranien, cité encore par nos confères de Reuters, a indiqué que l’ensemble des administrations du pays ont été connectées à ce réseau national, ces derniers jours. Prochaine étape : la connexion d’ici à mars 2013 de la population à ce second Internet qui devrait filtrer les sites Internet accessibles.

Pour approfondir sur Authentification et signature électronique

- ANNONCES GOOGLE

Close