La fondation OpenStack place Folsom dans les nuages

Les développements se poursuivent pendant les travaux, nous apprend aujourd’hui la très récente OpenStack Foundation en annonçant le dernière version de sa pile d’infrastructure Cloud, nom de code Folsom.

Les développements se poursuivent pendant les travaux, nous apprend aujourd’hui la très récente

OpenStack Foundation en annonçant le dernière version de sa pile d’infrastructure Cloud, nom de code Folsom. Cette mouture succède ainsi à Essex et constitue la 6e version du très populaire OpenStack en deux ans. Folsom apparait ici comme une étape dans l’éco-système OpenStack, en étant d’abord la première version véritablement livrée en tant que logiciel d’une fondation indépendante - et non plus dans le giron de RackSpace. Mais également car Folsom dote les adeptes de la pile Cloud de trois fonctions clés : le support des réseaux programmables (Software Defined Networks - SDN) - via une module baptisé Quantum - , le support du stockage en mode bloc (Cinder), et enfin le support de Hyper-V de Microsoft - en février dernier, Redmond avait officiellement annoncé sa contribution à OpenStack. Ces ajouts, en incubation depuis Essex, complètent ainsi la longue liste des améliorations apportées à OpenStack. Quelque 185 nouveautés issues d’une communauté riche de 330 personnes de 49 entreprises différentes, souligne Stefano Maffulli, community Manager d’OpenStack, en poste chez RackSpace

dans un billet de blog. Une augmentation de 65% de la communauté, indique officiellement la fondation de son côté. Sans compter le support presqu’unamine de l’éco-système IT : HP, Cisco, VMware, Intel, NEC, Dell, IBM, ...... Citant

une étude de Bitergia, Stefano Maffulli souligne la diversité de l’éco-système et l’évolution de la répartition des contributions depuis Essex. Ainsi, logiquement, RackSpace demeure principal contributeur d’OpenStack. Avec 52,64% des contributions pour Essex, la société américaine - qui a déjà mis en production Folsom - compte pour 23,54% des contributions pour Folsom - les contributions globales sont en effet plus réparties. Red Hat compte pour 20,83% des contributions, 11,22% pour Nebula, 4,33% pour HP, 3,48% pour Isi. Suivent Cloudscaling, IBM, Sina, Canonical et Intank - pour le TOP 10.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close