Le créateur de CouchDB se déconnecte de la fondation Apache

Afin d’être en ligne avec son projet d’entreprise et ses ambitions commerciales, le concepteur de CouchDB a décidé de se déconnecter de la fondation Apache pour créer son modèle de base de données commerciale. En cause, les mode de prise de décisions trop consensuel de la fondation imposé par son modèle de gouvernance.

Une entreprise peut-elle monter son modèle économique sur une technologie de la Fondation Apache ? C’est une question que l’on peut se poser aujourd’hui à l’annonce du père de CouchDB, Damien Katz, de se «déconnecter» de la célèbre fondation Open Source. Son objectif : accélérer les processus de développements d’une base de données commerciale, Couchbase Server, sur un socle optimisé et amélioré de CouchDB, mais sans la trop lourde gouvernance d’Apache.

CouchDB, dont les développements ont démarré en avril 2005 sous l’impulsion de Damien Katz, est une base de données non relationnelle orientée document, destinée au monde de l’Internet et à ses environnements distribués. Initialement codé en C++, le socle avait migré vers Erlang pour exploiter les capacités de stabilité inhérentes au langage. En février 2008, le projet fut soumis à l’incubateur de la fondation Apache avant de devenir un projet de premier niveau en novembre 2008. CouchDB compte parmi ses supporters au sein de la fondation, Yahoo, Microsoft, Google, mais également Facebook, IBM, Hortonworks et HP.

Accélérer les prises de décisions

C’est officiellement pour répondre à une demande de plus en plus en forte et pour répondre à la demande commerciale émergente que Damien Katz a préféré voler de ses propres ailes. Dans un billet de blog, il explique : «ce n’est pas que CouchDB ne soit pas génia,  mais nous souhaitons plutôt développer son successeur : Couchbase Server. Un produit doté de spécifications identiques, avec les mêmes objectifs, mais plus rapide, plus flexible et davantage tourné vers les clients et les développeurs. Et sans aucun doute, hors d'Apache.»

Et d’ajouter : «Avec Apache CouchDB, tous les efforts étaient placés dans la création d’une communauté de développeurs reposant sur le consensus qui aidaient à développer et faire évoluer le projet [...] Mais selon moi, nous sommes arrivés à un point où cette approche consensuelle a atteint ses limites en terme de compétitivité. Ce n’est pas personnel. Il s’agit de business».  Les processus de gouvernance de la fondation semblaient donc trop restrictifs pour Katz et nuisaient selon lui au potentiel commercial de la technologie. En 2011, il a ainsi décidé de fusionner sa société - initialement baptisée CouchOne - avec Membase, un spécialiste de la technologie Membase Server, pour donner naissance à Couchbase.


Une migration vers C qui peut gêner

Si Katz confirme n’avoir aucune animosité contre la fondation, il indique que les circuits de décision d’Apache n’allaient pas dans le sens de son projet d’entreprise, qui nécessite de faire des choix plus rapides.

«Des divergences de stratégie ont pu alors naître», souligne Stéfane Fermigier, fondateur et président de la société Nuxeo, spécialisée dans la gestion documentaire Open Source, «notamment sur la migration du coeur de la base vers C et C++, alors que la base est codée en Erlang».

Damien Katz indique qu’Erlang restera confiné à certaines briques du projet, mais que les fonctions critiques où les performances sont clés seront migrées vers C. «Il se peut qu’Apache ait souhaité davantage de stabilité», précise Stéfane Fermigier. Une telle modification de produit aurait inévitablement entrainé des procédures de validation très longues au sein d’Apache, «où il est important que la décision soit prise de façon consensuelle». Une contrainte qui n'était probablement plus compatible avec la volonté d’expansion de Damien Katz.



Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close