Services en Europe : IBM leader incontesté, TCS entre dans le Top 20

Selon une étude d'IDC, le marché des services informatiques en Europe de l'ouest a connu une croissance de 5,1 % en 2008. Dans l'immédiat, IBM reste hors de portée de son successeur immédiat, HP, qui, à la faveur du rachat d'EDS, monte sur la seconde marche du podium.

Selon une récente étude d'IDC, les 50 premières SSII opérant sur le marché européen s'adjugeaient en 2008 une part de marché cumulée de 55,5 %. C'est deux points de plus qu'un an auparavant. Le marché dans son ensemble a connu une expansion de 5,1 % à taux de change constant, pour atteindre 274 milliards de dollars. Une croissance portée par tous les segments de l'externalisation, notamment la gestion de patrimoine applicatif (Application Management en anglais).

Sans surprise, selon le cabinet d'études, le marché dans son ensemble sera en recul en 2009 (- 0,6 %), même si l'outsourcing devrait largement rester en territoire positif (+ 4,2 %). Malgré ce retournement de tendance, la concentration dans les services est appelée à se poursuivre selon IDC.

ssiieu1

Cap 3ème et Atos 5ème

IBM domine toujours les débats avec un chiffre d'affaires de 18,9 milliards de dollars en 2008. Big Blue a légèrement amélioré sa part de marché en un an, en gagnant 0,1 % (à 6,9 %). Second, le couple HP-EDS profite de sa création pour revenir à quelques encablures de son rival (à 5,2 %). Les services du groupe ont réalisé un chiffre d'affaires de 14,3 milliards de dollars. Derrière, la hiérarchie reste inchangée. Accenture (3ème, 3,8 % de parts de marché) devance Capgemini (4ème, 3,4 %) et Atos-Origin (5ème, 3,0 %). Parmi le Top 5 européen, c'est ce dernier qui affiche le taux de croissance le plus faible, avec une très légère progression de 0,5 % (à taux de change constant).

ssiieu2

TCS premier Indien en Europe... mais pas en France

Les prestataires qui progressent le plus vite sont ceux qui ont fait des acquisitions. C'est par exemple le cas du Français Steria (15ème), qui a mis la main sur Xansa. De leur côté, les Indiens misent l'essentiel de leur croissance à marche forcée sur leur développement propre (si on excepte le rachat du Britannique Axon par HCL). "Les pure players offshore continuent à pénétrer rapidement le marché européen. TCS est ainsi le premier prestataire offshore à se faire une place dans le top 20 européen", souligne Laura Converso, directrice de recherche chez IDC. En 2004, TCS n'était que 42ème.

En France, c'est Wipro qui domine largement Infosys et TCS parmi les prestataires indiens. Mais le recours grandissant à l'offshore indien sur le marché hexagonal profite surtout aux SSII "traditionnelles". Selon une étude de Pierre Audouin Consultants datant du février dernier, Capgemini s'adjuge ainsi 15 % du marché de l'externalisation vers l'Inde.

En complément :

Offshore en France : la délocalisation en Inde en croissance rapide

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close