LaCie revient sur le marché du SAN avec une baie aux prix serrés

Le constructeur français, plutôt connu pour ses disques externes, profite d'un accord OEM avec l'Anglais Xyratex pour reprendre pied sur le marché du stockage d'entreprise. Sa nouvelle baie offre une capacité de 6To à 60 To en attachement Fibre Channel ou SAS. Elle sera complétée par une offre NAS/iSCSI dès la rentrée.

Il aura finalement fallu près de quatre ans à LaCie pour se résoudre à se mettre au SAN. En 2005, à l'occasion du lancement de ses Ethernet Disk, des serveurs NAS d'une capacité de 500 Go à 2 To, le constructeur expliquait "Fibre Channel n'est pas une interface pour nous. Pas plus qu'iSCSI actuellement" et d'indiquer à propos du SAN : "On est à frontière de ce que l'on veut faire (...) cela n'est pas notre coeur de marché".

Entre temps, les besoins en performances et en capacité sur les marchés traditionnels du constructeur (Vidéo, Audio, PAO, professions libérales) ont explosé et les besoins des clients en matière de sécurité des informations se sont renforcés. De quoi inciter le constructeur à revoir sa position. "Le positionnement de LaCie sur ce segment répond à une demande forte des clients", explique Erwan Girard, le chef de produit, en charge des produits de stockage en rack chez LaCie. "Le produit Fibre Channel, notamment, est bien positionné sur le monde du corporate IT et de la Vidéo."

Une baie Fibre Channel et SAS d'origine Xyratex

lacie 12big rackFort d'un accord OEM avec Xyratex, LaCie met donc les pieds dans le monde du stockage d'entreprise avec une offre séduisante et dont les prix sont particulièrement serrés. La nouvelle Baie LaCie 12Big Rack - une réplique de la FC5412E de Xyratex - s'appuie sur une architecture interne SAS et peut accueillir deux contrôleurs redondants (en mode actif/actif) en configuration haut de gamme. Ces derniers supportent en standard les modes Raid 0, Raid 1, Raid 0+1, Raid 5, Raid 50 et Raid 6.

La baie 12Big Rack, au format Rack 19 pouces 2U dispose de 12 emplacements pour disques SAS ou S-ATA 3,5" et peut voir sa capacité étendue par l'ajout de modules externes (JBOD) reliés à la baie primaire au moyen de liens SAS. Au total le module de base, d'une capacité maximale de 12 To, peut ainsi se voir complété par 4 modules additionnels de 12 To pour une capacité totale de 60 To.

Côté connectique, la version Fibre Channel est proposée en standard avec un contrôleur équipé de deux ports 4Gbit (soit un maximum de 4 ports pour une configuration à deux contrôleurs). La version SAS dispose, quant à elle, d'un contrôleur SAS 3Gbit/s en standard et peut en accueillir un second en option. Ainsi configurée, la baie peut être relié en attachement DAS à un serveur ou partagée entre plusieurs serveurs lames reliée à un commutateur SAS (une configuration possible chez des constructeurs de serveurs lames tels qu'HP, IBM, NEC ou Sun).

Un prix défiant toute concurrence

Pour l'instant, LaCie ne propose avec sa baie que des disques SATA Entreprise, un choix logique au vu des principaux marchés cibles, tel celui des studios de montage vidéo, des ateliers PAO ou des cabinets d'architectes, qui font peu de cas des accès aléatoires et privilégient les accès séquentiels. Et puis, comme l'avoue Erwan Girard, la baie est dimensionnée pour répondre à la plupart des besoins sans qu'il soit nécessaire de recourir à l'usage de disques SAS. Si la demande s'en faisait sentir, rien n'empêcherait toutefois le constructeur de proposer une version équipée de disques SAS, l'architecture de la baie supportant nativement cette interface... En attendant, le choix du SATA parait raisonnable, tant d'un point de vue performance que d'un point du vue prix.

Car, contrairement à certains constructeurs de baies d'entrée de gamme, LaCie n'a pas commis l'erreur de tirer les prix vers le haut pour sa nouvelle offre et se montre même très raisonnable. Il faut ainsi compter environ 6360€ HT pour une baie de 12 To équipée d'un contrôleur Fibre Channel et d'un peu moins de 8700€ pour la même baie équipée de deux contrôleurs. Le tout est supporté sous Windows, Mac OS X et Linux, fourni avec les licences nécessaire pour le multipathing sous Windows (et Mac OS X avec carte FC Atto) et garanti 3 ans via la garantie LaCie Advanced Care.

Seul (petit) bémol, la baie ne supporte pas en standard le SAN Mapping et ne permet que l'assignation de LUN sur la base de numéro de ports. Les fonctions de Snapshot et de SAN Mapping, qui permettent une vraie utilisation en mode SAN, sont facturées en option et portent le prix de la baie aux environs de 10000 € HT. Ce prix reste toutefois raisonnable pour une baie Fibre Channel de cette capacité avec deux contrôleurs redondants, d'autant que les modules d'extension JBOD sont eux-aussi vendus à des prix raisonnables (5300 € HT pour 12 To de capacité). A titre de comparaison, une baie Dell-EMC AX4 avec deux contrôleurs et configurée avec 9 To de disque est vendue près de 50% plus cher. Signalons que la baie en attachement SAS de LaCie, la 12Big Rack Serial est encore moins coûteuse que son équivalent Fibre Channel, puisqu'elle est facturée 5300 € pour 12 To de capacité et environ 6300 € HT avec deux contrôleurs redondants.

Une baie NAS pour le mois de septembre

Notons pour terminer que LaCie n'entend pas se limiter au SAS et au Fibre Channel. Parallèlement à l'annonce de ses deux baies SAN et SAS, le constructeur a aussi levé le voile sur une baie NAS/iSCSI attendue pour la rentrée. Cette baie NAS à contrôleur x86 proposera deux interfaces Gigabit Ethernet (avec support de l'agrégation de lien 802.3ad) et disposera des mêmes capacités d'extension que les 12Big Rack.

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close