Crise version 3G / Micro-charité / Mélancolie / Hadopi / Copyright / Smartitude

Pour 240 M€, t’as plus rien (Libération) Ou du moins Orange entend-il effectivement s’assurer que, pour cette somme, Free n’obtienne pas de licence 3G. Le scandale est évident : Orange avait dû débourser 619 M€ pour sa licence 3G en 2000. Mais une licence toutes options.

Pour 240 M€, t’as plus rien (Libération)

Ou du moins Orange entend-il effectivement s’assurer que, pour cette somme, Free n’obtienne pas de licence 3G. Le scandale est évident : Orange avait dû débourser 619 M€ pour sa licence 3G en 2000. Mais une licence toutes options. Au nouvel entrant de la 3G, le gouvernement ne propose que 5 MHz, le tiers de ce qu’ont obtenu chacun des trois opérateurs en place.

Micro-blogging et micro-charité (BusinessWeek)

La philanthropie se met à l’heure du « micro », micro-blogging, micro-paiement. Nos confrères se penchent sur le phénomène au travers d’exemples d’entreprises de micro-paiement liées à des supports de micro-blogging comme Twitter. Des start-up qui devront éviter les traditionnels écueils que représentent les failles de sécurité.

Pourquoi Apple a-t-il abandonné le PowerPC ? (CNet)

Il y a quatre ans, Apple jetait une bombe dans le pré carré de ses développeurs, ouvrant les bras à l’ennemi juré Intel en renonçant au PowerPC. Au-delà des raisons évoquées publiquement à l’époque, il y en aurait une autre, très prosaïque : faire des économies. Car Apple n’aurait pas été prêt à payer pour des processeurs dont il constituait, alors, le principal débouché de masse.

Hadopi, pédagogique à l’insu de son plein gré (Le Monde)

C’est dit. La loi Création et Internet, dite « Hadopi », n’aura effectivement plus de rôle que pédagogique, ses prérogatives se limitant à l’envoi de missives d’avertissement à des abonnés à Internet soupçonnés de téléchargement illégal. Exit donc la riposte graduée et retour à la case – presque – départ : après les avertissements, ce sera la case Justice. Et ça tombe bien : les français approuvent largement.

Le Copyright déjà de nouveau menacé (The Register)

A peine le ministère de la Culture peut-il essayer de se remettre de l’échec du projet de loi Création et Internet que The Pirate Bay, repère de torrents si controversé, l’afflige de ce qui ressemble fort à une attestation d’inutilité en bonne et due forme : le site propose désormais, moyennant 5 euros par mois, un VPN chiffré promesse d’échanges en pair-à-pair totalement invisibles.

Un réseau électrique pas assez « smart » (Business Green)

Pas de chance. L’Union Européenne pourrait avoir du mal à atteindre ses objectifs 2020 en matière d’énergies renouvelables. Las, le réseau européen de distribution énergétique manquerait cruellement d’interconnexions et d’intelligence pour permettre l’acheminement efficace, par exemple, de l’électricité produite par la future ferme solaire du Sahara ou encore par les barrages hydro-électriques de Scandinavie. 

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close