3G : les derniers blocs de fréquences à partir de 120 M€ chacun

Selon nos confrères de la Tribune, le gouvernement aurait fixé un prix de réserve de 120 M€ pour chacun des deux blocs de fréquences 3G encore disponibles : Free, avec sa licence 3G, n’en a obtenu qu’un, soit une bande de 5 MHz (contre 15 MHz pour chacun des concurrents en place).

Selon nos confrères de la Tribune, le gouvernement aurait fixé un prix de réserve de 120 M€ pour chacun des deux blocs de fréquences 3G encore disponibles : Free, avec sa licence 3G, n’en a obtenu qu’un, soit une bande de 5 MHz (contre 15 MHz pour chacun des concurrents en place).

Les deux blocs restant devraient donc être attribués par enchères, à un tour, à pli fermé. Un engagement financier qui doit être complété par un volet qualitatif lié aux promesses d’ouverture de réseau aux opérateurs virtuels (MVNO). Cet aspect devrait avoir un effet multiplicateur, expliquent nos confrères dans leurs colonnes : l’offre de base de 120 M€ d’un opérateur prêt à ouvrir aisément son réseau à des MVNO pourrait être valorisée le double.

Ce schéma doit être validé d’ici au 5 février par la commission consultative des communications électroniques, puis par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep). Laquelle pourra alors engager le processus d’attribution.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close