Fuites / re-fuites / crise / offshore / fumée / pommes

Le facteur humain au cœur des fuites de données (Infoworld) Selon une étude conduite pour le compte de Cisco, auprès de 1 000 professionnels des systèmes d’information et autant de simples collaborateurs d’entreprises réparties dans 10 pays, dont la France, l’humain reste un facteur clé des fuites de données.

Le facteur humain au cœur des fuites de données (Infoworld)

Selon une étude conduite pour le compte de Cisco, auprès de 1 000 professionnels des systèmes d’information et autant de simples collaborateurs d’entreprises réparties dans 10 pays, dont la France, l’humain reste un facteur clé des fuites de données. « Y compris aujourd’hui, on peut être surpris du côté basique de la plupart des failles de sécurité », relève John Stewart, directeur de la sécurité de Cisco.

L’externalisation facilite les fuites de données (San Jose Mercury News)

Selon Verizon Communications, l’externalisation facilite grandement les fuites de données. Le secteur de la vente de détail serait particulièrement vulnérable, notamment pour ce qui est du traitement des données bancaires. Selon la branche services de l’opérateur nord américain, cette situation s’explique notamment par le manque de responsabilisation des sous-traitants.

Votre job survivra-t-il à la crise ? (Infoworld)

Consolidations, faillites… jusqu’à 100 000 emplois dans les systèmes d’information seraient actuellement menacés, outre-Atlantique, par la crise financière. Et combien en Europe ? Selon les premières réponses à notre sondage (sur notre homepage, dans la colonne de droite), les informaticiens français sont inquiets.

Les différences culturelles freinent le développement de l’offshore (ComputerWorld)

L’étude conduite par InsightExpress pour le compte de Cisco (évoquée plus haut) apporte un enseignement supplémentaire : avant toute décision de sourcing offshore, il faut tenir compte des différences culturelles et comportementales. Un point que nous avons déjà pu soulever avec l’Inde.

De la fumée sans feu (MacWorld)

Selon Apple, les affirmations de Libération selon lesquelles certains Mac Pro pourraient notamment dégager du benzène sont erronées. Ou plutôt, le constructeur affirme ne pas avoir réussi à observer les mêmes émanations.

Apple continue sa progression (MacGeneration)

Selon NetApp, la part de marché des Mac, sur Internet, vient de passer la barre des 8 %. Point remarquable, cette progression se fait principalement au détriment de Windows. De son côté, Safari, le navigateur Web d’Apple, se contente de 6,71 % de parts de marché en septembre.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close