Résultats : Nokia a poursuivi sa descente aux enfers au 3e trimestre

Le Lumia 920, le futur haut de gamme de Nokia sous Windows Phone 8, est vu par Stephen Elop, le CEO de la firme, comme la planche de salut de Nokia.

Le Lumia 920, le futur haut de gamme de Nokia sous Windows Phone 8, est vu par Stephen Elop, le CEO de la firme, comme la planche de salut de Nokia. Que ses ventes déçoivent et c'est toute la stratégie du Finlandais en matière de smartphones qui pourrait s'effondrer.[/caption] Quelle que soit la façon dont Nokia tente d'habiller ses résultats, son 3e trimestre fiscal (aligné sur le trimestre calendaire) a été abominable pour la division terminaux du constructeur finlandais.

Les ventes de smartphones qui avaient atteint 2,19 Md € au troisième trimestre 2011 se sont littéralement effondrées sous la barre du milliard d'euros, à 976M€. Les ventes de téléphones mobiles classiques ont mieux résisté, passant de 2,91 Md€ à 2,36 Md€. Les chiffres sont encore plus calamiteux en nombre d'unités puisque les ventes de smartphones de Nokia sont passées de 16,8millions à 6,3millions d'exemplaires. Seule maigre consolation, Nokia peut tenter de se rassurer en se disant qu'il a réussi à augmenter ses prix de vente moyens (désormais à 155€ pour un smartphone).

Sauf que de tels prix, sont bien loin de ceux pratiqués par Samsung ou Apple, qui parviennent à maintenir des prix de ventes - et donc des marges - bien plus élevés du fait de la supériorité de leurs terminaux. Il n'y a pas que la division smartphone qui est à la peine. La division localisation et commerce (essentiellement l'ex-Navteq, racheté pour 5,7 Md€ en 2007) a vu son CA trimestriel reculer de 6% (à 265M€) et affiche toujours un résultat opérationnel dans le rouge. La seule consolation provient de la division réseaux, Nokia Siemens Networks, l'ex-vilain petit canard de la firme.

Avec un résultat opérationnel de 182M€ sur un CA de 3,5 Md€, NSN est la seule activité qui affiche un résultat opérationnel positif (environ 5% du CA). Globalement, le CA s'inscrit en recul de 19% par rapport à l'an passé, à 7,2 Md€ tandis que la perte opérationnelle s'aggrave à 576 M€ (soit une perte nette par action de 0,26€).La trésorerie nette, qui était encore de 5,06 Md€ l'an passé n'est plus que de 3,56 Md€ Nokia ayant consommé 429 M€ de cash pendant le trimestre (à ce rythme, il ne reste plus que 2 ans de cash).

Nokia mise tout sur ses nouveaux smartphones Windows Phone 8

Nokia mise beaucoup sur le lancement de ses prochains Lumia sous Windows 8 pour sortir la tête de l'eau. Ces appareils bénéficieront notamment d'un excellent appareil photo et de capacité 4G compatibles avec les réseaux européens (notamment le support des bandes LTE 800 et 2600 pour la France), une fonction qui pourrait faire la différence face aux versions actuelles de l'iPhone 5 et du Samsung Galaxy S3 (une déclinaison 4G LTE du modèle phare de Samsung est toutefois attendue pour la fin novembre).

Mais le lancement des Lumia 820 et 920 est sans doute l'une des dernières chances de Nokia sur le marché des smartphones. Si les deux terminaux venaient à échouer, c'est en effet sans doute toute la stratégie Windows Phone de Stephen Elop, le CEO de la firme, qui s'effondrerait. On ne donnerait alors plus très cher de la peau d'Elop à la tête du Finlandais…

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close