Pentaho : une levée de 23 M$ pour assoir sa stratégie Big Data

Pentaho lève 23 millions de dollars auprès d’investisseurs, attirés par le positionnement Big Data et la plate-forme intégrée de l’éditeur. Cet apport servira notamment à accélérer la croissance de la société et muscler ses effectifs marketing et support en Europe.

Le spécialiste de la Business Intelligence et de l’analytique Pentaho a annoncé avoir levé 23 millions de dollars auprès d’investisseurs, menés par l’un des plus importants fonds d’investissements américain, New Enterprise Associates (NEA). Benchmark Capital, Index Ventures et DAG Ventures, les investisseurs historiques de la société, y ont également participé. Des fonds séduits certes par l’approche Open Source de type Freemium de la société (une édition entreprise et une édition communautaire), mais surtout par un positionnement résolument tourné vers l’analytique Big Data. Un segment qui constitue pour Pentaho une évolution naturelle de son modèle

Pentaho propose en effet une plate-forme de Business Analytics très intégrée, combinant des fonctions liées à l’analytique, au Big Data, à la visualisation et aux reporting des données à un moteur d’intégration de données (ETL - nom de code Kettle, sous licence Apache). Une approche qui lui permet de « s’imposer comme la solution pour les entreprises se lançant dans les projets  Big Data », commente Quentin Gallivan, Pdg de Pentaho - nommé en octobre 2011. Pentaho a notamment pour vocation de lever les barrières d’entrée aux technologies du Big Data. 

« Nous avons conquis des parts de marché avec notre plate-forme tout intégrée, et le nombre de nos partenaires qui ont décidé d’embarquer notre solution s’est également agrandi », explique Davy Nys, vice président EMEA de Pentaho lors d’un entretien avec la rédaction. Confirmant ainsi que la société s’inscrit dans une dynamique de croissance. Restait donc à conjuguer cette croissance au futur. Cette levée de fonds, conséquente pour un éditeur de cette taille, devrait y contribuer. 

Si évidemment, cet apport servira à assoir le positionnement Big Data de Pentaho, d’un point de vue opérationnel, cet argent frais aidera à financer l’ajout de nouvelles ressources dans la société. Les équipes commerciales, marketing et d’ingénierie seront ainsi étoffées, pour muscler les fonctions de la plate-forme. Une version 4.8 est actuellement en préparation. Davy Nys compte ainsi mener une stratégie commerciale « agressive » en Europe. 

Il compte pour cela muscler les ressources sur le Vieux Continent. Mais pas uniquement au niveau des ventes - « Des recrutements ont eu lieu ces derniers mois ». Mais bien dans le support et dans le marketing. « Nous souhaitons passer plus de temps avec nos clients », assure-t-il. Le nombre d’ingénieurs dédiés au support devrait ainsi tripler en Europe. 

Davy Nys tient toutefois à rappeler que Pentaho n’avait pas nécessairement besoin de cet apport pour durer. La société aurait, selon ses affirmations, triplé ses ventes sur le secteur du Big Data. Pentaho s’est notamment distingué en multipliant les partenariats avec des cadres du IT, rapprochant sa plate-forme Business Analytics de Cloudera, Dell, Greenplum (EMC), Vertica (HP), MapR, Netazza (IBM), Teradata et Cisco - pour n’en citer que certains. 

Pentaho a également attiré à son conseil d’administration Brian Stevens, le directeur technique et vice-président de l’ingénierie de Red Hat. Mais pour Davy Nys, cette arrivée d’un expert du Cloud et de la virtualisation n’est pas connectée à la levée de fonds et n’a pas contribué à décider les investisseurs.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close