SNW Francfort 2012 : Un salon stockage sous le signe de la Flash

A l'occasion du salon SNW 2012, qui se tenait à Francfort la semaine dernière, le stockage Flash était à l'honneur. Nombre de jeunes sociétés spécialistes du secteur étaient présentes. Et plusieurs grands constructeurs, dont Fujitsu et Hitachi, ont profité du salon pour afficher leurs ambitions dans le stockage Flash.

Le salon européen du stockage Storage Networking World de Francfort (rebaptisé Powering the cloud) a encore réussi à attirer près de 1 600 visiteurs sur deux jours cette année, et ce malgré l’absence des géants du secteur comme EMC, HP et IBM. NetApp, Hitachi et Dell étaient toutefois présents de même qu’un large échantillon des nouveaux acteurs du stockage Flash comme Avere (accélération NFS), Fusion-io, LSI, Nimble Storage, Nimbus Data Systems, OCZ, SanDisk, Smart Storage Systems, STEC, Texas Memory Systems, Tintri, Violin, Whiptail ou X-IO (ex XioTech). LSI présentait par exemple ses dernières générations de cartes PCI-express Flash, tandis que Smart Storage Systems montrait les derniers disques SSD utilisant sa technologie Guardian, qui permet à un disque à base de mémoire Flash MLC (en l’occurrence des modules Toshiba gravés en 19 nm) d’avoir une durée de vie équivalente à celle d’un disque SLC, mais pour un prix bien inférieur. Les disques de Smart Storage Systems sont notamment utilisés par IBM et X-IO. Avere annonçait un partenariat avec Fujitsu pour l’optimisation de NAS tandis que Nimble, Nimbus, TMS, Tintri, Violin, Whiptail et X-IO présentaient leurs dernières baies de stockage à base de mémoire Flash.

Fujitsu signe avec Violin Mais les spécialistes du secteur ne sont plus les seuls à s’intéresser au potentiel de la Flash. Fujitsu a ainsi profité du salon pour confirmer ce qui n’était plus qu’un secret de polichinelle : la signature d’un accord avec l’américain Violin afin de revendre ses baies de stockage Flash haut de gamme de la série 6000. Violin est l’un des pionniers des baies Flash haut de gamme aux États-Unis et il disposait jusqu’alors d’accord de commercialisation avec IBM et HP. L’accord avec IBM est vraisemblablement caduque depuis que Big Blue a mis la main sur Texas Memory Systems. Celui avec HP est pour le moins fragile. L’accord de revente a été noué entre Violin et la division serveurs critiques d’HP. Cette dernière a joué un rôle important dans le succès de Violin en France, explique Gary Veale, le patron européen de Violin, qui revendique 15 clients parmi les plus grands comptes français. Mais l'accord existant est vu d’un très mauvais œil par l’activité stockage d'HP. On comprend pourquoi : Une fois que Violin aura terminé l’intégration des outils de Symantec dans ses baies (snapshot, thin provisioning, réplication, déduplication...), il est fort probable que ses baies entreront en concurrence frontale avec celle d'HP, faisant passer la société du statut d'ex-partenaire à celui de concurrent. Fujitsu n’a pas ce genre de réserve. Comme tous les grands constructeurs, il a progressivement ajouté une couche Flash dans ses baies de stockage et couplé cet ajout à des fonctions de « tiering ». Mais le constructeur japonais admet qu’il n’avait aucun équipement à son catalogue à même de rivaliser avec la performance d’un Violin 6000. Le constructeur va donc pousser la baie de son nouveau partenaire auprès de ses clients recherchant une performance de stockage optimale pour leurs applications transactionnelles. Il va aussi tenter de positionner la baie en complément de ses offres SAP HANA actuelles.

Hitachi lève le voile sur ses accélérateurs Flash Hitachi Data Systems a, de son côté, profité du salon pour en dire un peu plus sur ses nouveaux modules d’accélération Flash pour les lignes VSP et HUS VM. Lancées dans le courant du mois d’octobre, les baies HUS VM sont des baies de milieu/haut de gamme qui combinent l’infrastructure de stockage des baies milieu de gamme HUS avec des contrôleurs basés sur la technologie et le microcode des baies VSP. Pour parvenir à ce résultat, Hitachi a condensé les 7 ASIC des baies VSP en un ASIC unique utilisé au sein du contrôleur des HUS VM. Ce contrôleur au format 5U délivre environ la moitié des performances d’un contrôleur VSP haut de gamme. En s’appuyant sur l’existant des baies VSP, les baies HUS VM héritent de l’ensemble de l’environnement système des baies haut de gamme du constructeur (et de toutes les fonctions associées en matière de virtualisation, de thin provisioning…). À l’inverse, le fait de réutiliser l’infrastructure de disque des baies HUS permet aussi de proposer un système bien plus modulaire à un coût raisonnable. Ainsi, au lieu de s’appuyer sur les racks de disques de 14U des baies VSP, les baies HUS VM réutilisent les racks de disque des baies HUS. Le résultat est un prix de départ défini à à peine plus de 150 000 $ pour une baie HUS VM. La nouveauté annoncée par Hitachi à SNW est l’arrivée en novembre de modules dits « Storage Accelerators ». Ces modules, au format Rack 2U sont pilotés par un contrôleur Flash spécifiquement développé par Hitachi. Ce contrôleur permet à Hitachi d’intégrer les « Storage Accelerators » au sein de la hiérarchie de cache mémoire des baies VSP et HUS VM (ce qui veut dire qu’ils sont utilisés aussi bien pour le cache en écriture que pour le cache en lecture). Selon Hitachi, il permet en fait aux contrôleurs des baies VSP et HUS VM d’accéder aux modules Flash en mode mémoire et non pas via la pile I/O ; ce qui permet de doper la latence, mais aussi d’optimiser l’utilisation des modules Flash (Hitachi annonce ainsi une durée de vie de 10 ans pour les modules Flash). Chaque rack Flash se présentera sous la forme d’un module rack 2U d’une capacité de 1,6 To et il sera possible d’installer plusieurs « Storage Accelerators » dans chaque baie. Selon Hitachi, une baie VSP configurée avec un « Storage Accelerators » pourra délivrer environ 800 000 IOPS en lecture aléatoire. La performance d’une baie HUS VM équipée du même module sera toutefois inférieure, notamment du fait de la plus faible puissance du contrôleur de cette baie.      

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close