Quantum se lance dans le stockage NAS en Cluster avec la gamme Lattus

Le constructeur californien a couplé la technologie de stockage objet d’Amplidata, avec un système de passerelle CIFS et NFS pour concevoir un système de stockage NAS en cluster, qui rappelle à bien des égards celui d’Isilon. La gamme Lattus devrait encore s’enrichir au premier semestre grâce à l’intégration avec le système de fichiers StorNext de Quantum

Quantum a lancé hier la première génération de ses systèmes de stockage scale-out Lattus, qui combine la technologie de stockage objet Amplistor d’Amplidata avec des passerelles d’accès CIFS et NFS développées par Quantum. Quantum a annoncé un accord OEM avec Amplidata en mai et a aussi mené le dernier tour de financement de la start-up (6M$). Amplidata est un spécialiste des systèmes de stockage objet qui a bâti sa réputation sur son système d’erasure coding baptisé Fountain Coding, qui permet de protéger les données contre les défaillances de disques ou de nœuds en consommant moins d’espace que les algorithmes concurrents basés sur un encodage de type Reed Solomon. 

Comme nombre d’acteurs du monde du stockage, Quantum constate que les ventes des systèmes de stockage objet n’ont pas décollé. La technologie n’est pas en cause – tout le monde reconnaît par exemple que les systèmes de protection de données à base d’Erasure Coding sont l’avenir face aux problèmes que pose le RAID avec des disques de plus en plus capacitifs -,  mais c’est surtout le positionnement de ces systèmes qui pose problème. La plupart des systèmes de stockage objet ne disposent en effet que d’interfaces d’accès http/Rest, alors que la plupart des applications d’entreprises s’appuient encore sur des protocoles de stockage en mode bloc ou sur des protocoles en mode fichiers tels CIFS et NFS. En ne pariant que sur http/rest, les systèmes de stockage objet ont fait l’erreur de sous-estimer l’inertie des systèmes d’information d’entreprise (on peut noter que ce problème ne s’est pas posé dans le cloud, où les systèmes de stockage objet tels qu’Amazon S3 ont décollé). Cette erreur initiale est en passe d’être corrigée, la plupart des acteurs du secteur rajoutant peu à peu des interfaces d’accès standard à leurs systèmes. Cette mutation devrait élargir le champ d’action des systèmes de stockage objet, aujourd’hui largement limités à l’archivage de grandes quantités de données. Avec la gamme Lattus, Quantum estime ainsi pouvoir empiéter sur le marché des NAS de milieu de gamme pour le stockage primaire de fichiers ne nécessitant pas forcément des performances élevées – notamment en matière de latence. 

Le premier système de la gamme Lattus est le Lattus-X, une appliance de stockage doté d’interfaces natives REST, CIFS et NFS. Le Lattus-X est proposé avec une capacité de base de 500 To, mais pourra à terme supporter des capacités de plusieurs Pétaoctets. Le Lattus –X est construit en assemblant trois types de composants différents : les nœuds de stockage S10, les nœuds de contrôle C10 et les nœuds d’accès A10. Pour schématiser, les nœuds de stockage ont pour mission la dispersion des données et leur protection, tandis que les nœuds C10 contiennent l’intelligence et la couche de management. Les nœuds A10, enfin, agissent comme des passerelles d’accès vers le système de stockage objet. La configuration de base d’un système Lattus comprend au moins 20 nœuds C10 – 12 disques dans un serveur rack de 1U. Les nœuds A10 disposent d’une connectivité Gigabit Ethernet  et 10Gigabit. Le prix de départ pour une configuration de 500 To est d’environ 675 000 $, soit un peu plus de 500 000 €. 

Avec le Lattus-X, Quantum vise le marché du NAS à haute capacité et moyenne performance. Le système pourrait ainsi être un redoutable concurrent pour les systèmes Isilon d’entrée de gamme. Le Lattus-X est attendu en décembre, mais il ne devrait être que le premier membre d’une famille plus large. A l’occasion de Storage Networking World, Quantum a ainsi annoncé son intention de marier sa technologie StorNext avec les systèmes Amplidata. Cette union devrait donner naissance au premier semestre 2013 au Lattus-M, un système plus ambitieux qui, en s’appuyant sur les capacités de tiering et de gestion de politiques de stockage de StorNext, devrait permettre d’adresser les marchés de la sauvegarde sur disque ou de l’archivage à grande échelle.  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close