Amazon Web Service baisse le prix de son stockage en cloud S3 de 25 %

Amazon réserve un joli cadeau de Noël en avance pour ses clients d’Amazon Web Services. A l’occasion de sa première conférence de développeurs Re : Invent, le prestataire a annoncé des prix de ses services de stockage en cloud allant de 24 à 27 % dès le 1er décembre prochain.

A l’occasion de sa première conférence développeurs, Re : Invent, Amazon Web Services a fait une belle surprise aux clients de son offre S3 (Simple Storage Services). A compter du 1 er décembre 2012, les prix de l’offre vont baisser de 24 à 27 %. Pour l’Europe, cela signifiera que le prix du stockage ira de 0,011 $/GO/mois à  0,095 $/GO/mois, contre des prix allant actuellement de 0,011 $/GO/mois à 0,125$/GO/mois. Seule l’offre d'archivage à long terme «Glacier », déjà la plus économique, ne bouge pas. Ces changements de prix s’appliqueront automatiquement à tous les clients et à toutes les données déjà stockées ou à venir. 

Un pari sur le long terme 

Depuis le lancement d’Amazon Web Services, c’est la 23 e baisse de prix pratiquée par la société sur les tarifs de S3. Comment une telle chose est possible ? Grâce aux économies d’échelles générées par l’arrivée continue de nouveaux clients selon Andy Jassy, vice-président senior d’Amazon Web Services : « nous avons un cercle virtueux. Plus nous avons de clients, plus nous pouvons faire avancer la dynamo. » Une façon imagée de dire que les coûts d’infrastructure étant répartis sur plus de clients, ils deviennent moins importants par rapport à chaque client et donc entraînent une baisse de prix, qui séduit de nouveaux clients. 

Plus important, avec cette nouvelle baisse de prix, Amazon redevient compétitif avec les tarifs pratiqués par son grand rival Google, qui a hier annoncé une baisse générale de ses tarifs de stockage en cloud d'environ 25 %. La société en a profité également pour tacler ses rivaux historiques comme Oracle ou HP qui cherchent selon elles à dégager la marge la plus haute possible, alors qu’avec son offre de Cloud computing, Amazon applique les mêmes recettes que dans son activité de libraires en ligne. Faisant une apparition à Re : Invent, Jeff Bezos, PDG d’Amazon a rappelé l’attachement de sa société aux marges faibles pour fidéliser le client à long terme : « Si nous pouvons arranger les choses de façon à nous aligner avec le client, cela fonctionnera mieux sur le long terme pour lui, comme pour Amazon. » 

S3 en chiffres 

Pour la première fois, Amazon Web Services a livré quelques chiffres sur l’utilisation de ses services : 1 billions d’objets stockés dans S3 (1300 milliards), plus de 835 000 requêtes à la seconde, 3,7 millions de clusters. En terme de clients, Amazon reste plus flou et annonce plusieurs centaines de milliers de clients répartis dans 190 pays, dont 300 agences gouvernementales et 1500 institutions éducatives.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close