AMD réduit ses commandes de puces

Invoquant un marché des semi-conducteurs en berne, AMD a revu à la baisse ses engagements avec GlobalFoundries, son partenaire fabricant de puce, et l’ancienne partie production du concepteur de puces.

Invoquant un marché des semi-conducteurs en berne, AMD a revu à la baisse ses engagements avec GlobalFoundries, son partenaire fabricant de puce, et l’ancienne partie production du concepteur de puces. Au lieu d’acheter pour 500 millions de dollars de galettes de silicium ce trimestre, AMD n’en prendra que pour 115 millions de dollars. Toutefois, cette baisse de commande va coûter de l’argent à AMD, presqu’autant que les 500 millions de dollars initialement prévus. En effet, cette rupture de contrat sera facturée 320 millions de dollars à AMD, étalée entre 80 millions à payer d’ici à la fin de l’année, 40 millions d’ici le premier avril et 200 millions à payer ou à passer en commande ferme sur 2013. Si GlobalFoundries, qui n’a plus

aucune attache financière avec AMD, pourra sortir sans trop de dégâts de cette mésaventure financière, ce genre d’économies et d’étalement des frais augure mal de la viabilité d’AMD. La Bourse ne s’y trompe pas avec un titre s’échangeant à 2,35 dollars par action hier soir, contre 8,25 dollars par action en mars dernier.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close