IBM veut StoredIQ dans son giron

Dans son désir d’aller toujours plus loin dans le Big Data et la gestion des données non structurées, IBM a annoncé vouloir acheter la société texane StoredIQ. Celle-ci est le pendant américain de l’anglais Autonomy racheté difficilement par HP. StoredIQ permet aux entreprises d’identifier, de classer et d'administrer les données non structurées présentes dans leurs systèmes d’information, mais également d'y associer des droits d’accès.

Dans son désir d’aller toujours plus loin dans le Big Data et la gestion des données non structurées, IBM a annoncé vouloir acheter la société texane StoredIQ. Celle-ci est le pendant américain de l’anglais Autonomy racheté difficilement par HP.

StoredIQ permet aux entreprises d’identifier, de classer et d'administrer les données non structurées présentes dans leurs systèmes d’information, mais également d'y associer des droits d’accès.

IBM compte intégrer les outils de StoredIQ dans sa suite déjà existante Information Lifecycle Governance (ou gestion du cycle de vie des données). Cette acquisition devrait être finalisée à la fin du premier trimestre 2013, mais IBM ne compte pas en dévoiler le montant.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close