Chorus : une réponse possible au besoin d’un Etat plus économe

Tout au long de l’année 2013, InnoverMaintenant.fr, blog édité par SAP France permet aux experts de l’éditeur de donner leur point de vue sur la création de valeur par les systèmes d’information au service des entreprises. Ces tribunes seront régulièrement publiées sur LeMagIT.

RIP RGPP. Fin juin, Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, avait déjà annoncé l’enterrement de cette politique initiée en juin 2007. Le rattachement de la DGME (Direction générale de la modernisation de l’Etat), souvent considérée comme le bras armé de la RGPP (Révision générale des politiques publiques), à Matignon ne fait que confirmer la fin d’une époque.

Si la méthode choisie par le précédent exécutif est enterrée, la toile de fond, elle, ne change guère pour le gouvernement. Le pays reste sous contrainte budgétaire et doit trouver des leviers lui permettant de réaliser des économies sur la dépense publique. Le récent Pacte pour la croissance, la compétitivité et l’emploi, annoncé début novembre par le gouvernement, prévoit 10 milliards d’économies supplémentaires dans les administrations pour financer une partie des baisses de charges accordées aux entreprises.

L’administration doit donc poursuivre sa transformation, sa recherche d’efficacité. Cette dernière ne passera probablement pas par de nouveaux très grands projets, qui requièrent des investissements lourds. Reste donc les investissements déjà réalisés que l’Etat pourrait exploiter plus avant. A commencer par Chorus, le progiciel comptable de l’administration centrale (sur base SAP) qui gère l’ensemble des dépenses de l’Etat.

Lire la suite sur Innovermaintenant.fr

Pour approfondir sur SAP

- ANNONCES GOOGLE

Close