Google retire deux brevets-clé dans son procès contre Microsoft

Dans la sempiternelle guerre des brevets que se livrent les différents acteurs de l’informatique, le dernier rebondissement vient du côté de Google, via sa filiale Motorola Mobility.

Dans la sempiternelle guerre des brevets que se livrent les différents acteurs de l’informatique, le dernier rebondissement vient du côté de Google, via sa filiale Motorola Mobility. Celle-ci vient en effet de demander à l’ITC (International Trade Commission) de retirer deux brevets sur les trois concernés par son litige avec Microsoft et l’interface de sa console Xbox. 

Cette requête est la conséquence de l’accord passé entre Google et la FTC (Federal Trade Commission) la semaine dernière et qui porte sur l'abandon des poursuites concernant des pratiques anticoncurrentielles. Google devrait alors autoriser ses concurrents à un usage « juste, raisonnable et non discriminant » de ses brevets portants sur des standards essentiels. Dans ce cas particulier, les deux brevets portent sur la norme vidéo H.264.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close