Mobilité : Apple et Nokia mettent fin à leur longue bataille juridique

Apple et Nokia ont finalement décidé de s’entendre à l’amiable.

Apple et Nokia ont finalement décidé de s’entendre à l’amiable. Après plusieurs années de bataille juridique, sur fond de violations de propriété intellectuelle et de brevets, les deux acteurs de la mobilité ont trouvé un accord dans le cadre duquel Apple paiera au Finlandais des royalties pour l’utilisation de ses technologies brevetées. Les termes précis de l’accord, notamment le volet financier restent confidentiels.

Au total, le litige entre les deux parties, démarré en 2009, portait sur une dizaine de brevets, couvrant des technologies autour du multi-tâche, de la synchronisation de données, de la géolocalisation, de la qualité des appels et d’un mécanisme d’association de périphérique avec Bluetooth, notamment.

Dans un communiqué, Nokia explique que cet accord “met un terme à l’ensemble des procédures en cours entre les deux groupes, notamment le retrait par Nokia et Apple des plaintes respectives déposées devant l’International Trade Commission aux Etats-Unis”.

Pour Florian Mueller, spécialiste de la question des brevets logiciels, cet accord et surtout son montage financier rime avec gros sous côté Nokia. Selon lui, Si Nokia sort victorieux de cet épisode, cet accord représente une “douce défaite” pour Apple. Car ses plus farouches concurrents utilisant Android pourraient connaitre le même sort : devoir payer leur écôt à Nokia pour ses brevets.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close