Apple aurait abaissé ses commandes d’écran LCD pour l’iPhone

Selon le quotidien économique japonais Nikkei qui cite des sources proches du dossier, Apple aurait décidé de réduire de façon drastique ses commandes de composants électroniques auprès de ses fournisseur.

Selon le quotidien économique japonais Nikkei qui cite des sources proches du dossier, Apple aurait décidé de réduire de façon drastique ses commandes de composants électroniques auprès de ses fournisseur. La cause selon le journal : des ventes moins bonnes que prévu de l’iPhone 5. Selon ces mêmes sources, Cupertino aurait alerté ses fournisseurs le mois dernier, en dévoilant notamment son intention de réduire ses commandes d'écrans LCD pour sa dernière génération de son smartphone. Et cette réduction des commandes seraient d’une forte ampleur soulignent encore ces sources au quotidien nippon, qui évoquent une baisse de moitié des 65 millions d’écran commandés sur la période janvier-mars. Les japonais Sharp, Japan Display et le Sud-coréen LG seraient les fournisseurs affectées par la décision d’Apple. Le Wall Street Journal évoque également des baisses de commandes portant sur des composants d’une autre nature. Cette coupure des commandes serait liée à des ventes moins bonnes que prévu de l’iPhone 5, lancé en septembre dernier, et qui n’aurait alors pas reçu l’effet escompté par Apple. La firme de Cupertino qui a longtemps donné le la sur le marché de la mobilité subit la montée en puissance des terminaux asiatiques Android, dont Samsung est le principal chef de file. Apple est également engagé dans une procédure juridique au long cours contre ce dernier, pour violation de brevets, notamment. A l’inverse d’Apple, le Coréen se distingue par l’étendue de ses gammes de smartphones, de l’entrée au haut gamme alors que la firme de Tim Cook a maintenu son positionnement élitiste sur le haut de gamme - un choix qui, à défaut de doper les volumes, continue à faire progresser la part de marché en valeur d'Apple sur le marché des smartphones. Reste qu'Apple, n'est plus le seul à faire fortune avec les smartphones : Au quatrième trimestre,

Samsung a dégagé un bénéfice de 8 800 milliards de wons (6,3 Md€), en hausse de 89% en un an.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close