Dell serait en négociation avec deux fonds d'investissement

Hier, le cours des actions Dell s’est littéralement envolé de 12,96 % à la clôture de la Bourse de New York après que Bloomberg TV, citant deux sources proches du dossier, ait indiqué que Dell pourrait se vendre à des sociétés d’investissement et se retirer à terme de la Bourse.

Hier, le cours des actions Dell s’est littéralement envolé de 12,96 % à la clôture de la Bourse de New York après que Bloomberg TV, citant deux sources proches du dossier, ait indiqué que Dell pourrait se vendre à des sociétés d’investissement et se retirer à terme de la Bourse. Le fabricant serait en pourparlers avec au moins deux fonds d'investissements différents, et les discussions en seraient au stade préliminaire. Michael Dell, qui détient 14 % des actions de sa société, avait d’ailleurs envisagé dès 2010 de quitter la Bourse de New York. Pour autant, ce rachat, s’il est financièrement réalisable, semble peu probable pour certains analystes. Cité par Bloomberg, Angelo Zino, analyste chez S&P Capital IQ estime que « la capitalisation boursière de Dell a tellement diminué qu'un rachat est devenu chose plausible. Il a cinq milliards de dollars de trésorerie nette environ et également une génération de cash flow qui pourrait supporter les remboursements d'une dette contractée par LBO. Toutefois, nous pensons que c'est peu probable compte tenu de l'ampleur de Dell et du niveau où l'action évolue actuellement ». Contactée par nos soins, Dell n’a fait aucun commentaire sur ces rumeurs.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close