rommma - Fotolia

Pivotal prépare son introduction en bourse

La filiale de Dell technologies et VMware spécialisée dans le PaaS et dans les architectures logicielles à base de microservices projette d'entrer en bourse en 2018. Au cours de son dernier exercice fiscal, elle a réalisé un CA de 509 M$ et une perte nette de 163,5 M$. Les revenus dérivés des abonnements sont en très forte hausse.

Pivotal Software la filiale logicielle spécialisée dans le PaaS et les conteneurs de Dell Technologies projette de s’introduire en bourse. L’opération devrait permettre à la firme de continuer à financer son développement. Elle devrait aussi, à terme, permettre aussi à ses actionnaires actuels parmi lesquels Dell Technologies, Ford et General Electric de récupérer une partie de leur investissement.

Il est à noter que comme General Electric ou Ford, les nouveaux investisseurs n’auront accès qu’à des actions de catégorie A (1 action pour un vote), alors que Dell Technologies et VMware continueront à détenir l’intégralité des 351 millions d’actions de classe B de la société (1 action, dix voix). À l’heure actuelle, Dell Technologies contrôle 97,7 % des droits de vote de Pivotal avec 80,8 % des titres. La firme devrait être un peu diluée après l'introduction en bourse, mais elle devrait continuer à régner sans partage sur la stratégie de Pivotal.

La semaine dernière, Pivotal a rendu public son formulaire S-1 préliminaire à une introduction en bourse. Le document permet d’en savoir plus sur l’activité de l’éditeur. Depuis le rachat d’EMC, Dell Technologies ne communiquait en effet plus en détail sur les résultats de sa filiale.

Un chiffre d'affaires en hausse, mais des pertes encore élevées

On apprend ainsi que les revenus de Pivotal ont atteint 509 millions de dollars au cours de l’exercice fiscal 2018 de la firme, contre 416 M$ durant l’année fiscale 2017 et 280,9 M$ en 2016. La croissance est donc soutenue même si son rythme a singulièrement ralenti au cours des douze derniers mois.

Autre bonne nouvelle, les revenus issus des abonnements ont désormais légèrement dépassé ceux des services (bien moins lucratifs). Entre 2016 et 2018, les revenus des abonnements sont ainsi passés de 95 M$ à 259 M$, tandis que ceux des services passaient d’environ 186 M$ à 250 M$. Pour mémoire, la marge brute des abonnements est d’environ 88 % tandis que celle des services n’est que de 21 %.

L’éditeur compte actuellement 319 clients pour ses offres de PaaS (BOSH / Cloud Foundry) et de conteneurs (dont PKS : Pivotal Kubernetes Service)

Pivotal est toutefois loin d’être à l’équilibre. Avec sa structure de coûts actuelle, la firme a affiché un résultat net négatif de 282,7 M$ en 2016, 232,9 M$ en 2017 et 163,5 M$ en 2018. Plus problématique, le flux de trésorerie opérationnel a été négatif d’environ 116,5 M$ sur la dernière année fiscale. Le chemin reste donc encore long et périlleux vers la rentabilité.

 

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close