Le stockage de milieu de gamme plombe la performance de Dell EMC

Alors que ses activités infrastructures sont florissantes, Dell EMC continue à être plombé par la performance de ses baies de stockage de milieu de gamme Dell SC et Unity. L'activité stockage de Dell EMC n'a ainsi progressé que de 6 % au cours du trimestre écoulé, alors que le CA global progressait de 30 % sur un an.

Dell EMC a vu son chiffre d’affaires stockage progresser modestement de 6 % à 3,88 milliards de dollars au cours de son dernier trimestre fiscal, achevé le 2 novembre 2018. Dans le même temps, le chiffre d’affaires total du constructeur a bondi de 30 % à 22,48 Md $.

Les dirigeants du constructeur se sont abstenus de se féliciter de ces résultats dans le stockage, en expliquant « avoir du travail à faire » pour stimuler les ventes de stockage de milieu de gamme de Dell EMC et récupérer les parts de marché perdues au cours des deux dernières années.

La performance de l’activité stockage de Dell EMC est loin d’être la meilleure de la division solutions d’infrastructure du groupe (ISG), à laquelle elle est intégrée. La division ISG a réalisé un CA de près de 9 milliards de dollars, en hausse de 19 %, principalement grâce à une croissance de 30 % des ventes de serveurs et d’équipements réseau de Dell.

« Franchement, nous aurions aimé voir une croissance plus élevée dans le stockage ce trimestre, mais nous pensons que nous avons pris les bonnes mesures pour apporter des améliorations significatives à long terme dans ce secteur », a déclaré Tom Sweet, le directeur financier de Dell.

Dell EMC a fait un peu mieux que NetApp (+7 % sur le trimestre) et bien mieux qu’IBM, dont les revenus de stockage ont reculé. Mais sa performance s’est établie très en retrait de celle de Pure Storage (croissance de 34 % sur un an).

PowerMax et VxRail compensent la déprime du stockage de milieu de gamme de Dell EMC

Depuis la fusion avec EMC en 2015, la performance commerciale de son offre de stockage est un problème pour Dell EMC. Jusqu’au premier trimestre de cette année, la part de marché du stockage Dell EMC avait diminué au cours de 15 des 16 trimestres fiscaux de la société.

Dans un premier temps, la firme a amélioré la compétitivité de son offre haut de gamme en remplaçant ses baies VMAX par les baies PowerMax. Dell EMC a aussi massivement investi dans son offre d’infrastructure hyperconvergée de VxRail. Selon Jeff Clarke, le vice-président produit et opération de la division ISG de Dell EMC, les offres de stockage haut de gamme, le stockage en mode fichiers et le stockage, 100 % flash, ont vu leur chiffre d’affaires progresser de deux chiffres, tandis que les ventes de systèmes hyperconvergés progressaient à un rythme à trois chiffres.

Le vilain petit canard a été le stockage de milieu de gamme, qui, selon Clarke, n’a pas « progressé au rythme auquel nous l’aurions souhaité ». L’offre de milieu de gamme du constructeur comprend notamment les boîtiers Dell EMC Unity et SC Series (anciennement Dell Compellent). Mais la firme prévoit de lancer un nouveau stockage de milieu de gamme combinant ses deux offres en 2019.

Les dirigeants de Dell ont par ailleurs rejeté les inquiétudes suscitées par le lancement d’AWS Outpost, le plan annoncé par Amazon Web Services pour défier les fournisseurs de stockage existants en fournissant des racks d’équipements pour motoriser les datacenters d’entreprises. Bien que l’annonce d’Amazon en ait surpris plus d’un dans l’industrie, Clarke a déclaré que Dell EMC n’en avait pas été surpris.

« Tout ne va pas (être stocké dans) une poignée de nuages publics. Nous constatons que des charges de travail sont rapatriées “on premises” pour des raisons de coût, de sécurité et de performance. Et nous pensons que Dell Technologies est très bien positionné pour être compétitif en la matière. »

Notons séparément que les actionnaires de Dell Technologies sont appelés à voter le 11 décembre sur un rachat complexe de sa participation de 81 % dans VMware. Dell a hérité du contrôle de VMware lorsqu’il a acquis EMC.

Le rachat des actions de suivi de VMware devrait permettre à Dell Technologies de revenir sur les marchés boursiers, sans qu’il soit nécessaire de procéder à une introduction en bourse de la firme. Dell a en effet proposé de convertir ses actions de suivi de classe V de VMware en actions ordinaires de classe C, qui seraient cotées à la Bourse de New York sous le symbole « DELL ». Si elle est approuvée, l’opération devrait débuter le 28 décembre.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close