50 tablettes renforcées chez le Canadien Air Transat

La compagnie aérienne canadienne Air Transat a débuté les déploiements de 50 tablettes tactiles à l’intérieur de ses Airbus afin de faciliter l’accès à la documentation de ses appareils ainsi que sa mise à jour.

La compagnie aérienne canadienne Air Transat a débuté les déploiements de 50 tablettes tactiles à l’intérieur de ses Airbus afin de faciliter l’accès à la documentation de ses appareils ainsi que sa mise à jour.  Dans le cadre de ce projet baptisé « Electronic Flight Bag », dont les déploiements courront jusqu’en octobre, la compagnie entend équiper chaque Airbus A310 et A330 de deux tablettes PC Motion J3500. Objectif : « réduire le poids de la documentation technique à bord du cockpit tout en facilitant l’accès aux informations et en minimisant les risques d’erreurs liées aux interventions humaines lors des mises à jour », indique le constructeur.

Ce dispositif devrait par la suite être complété par l’installation d’applications métiers à destination des pilotes, comme par exemple l’application « Weight and Balance » qui gère la répartition du poids des passagers et du carburant. Dans un premier temps, l’usage des tablettes sera limité aux séquences de décollage et d’atterrissage, mais, explique PC Motion Computing, la vocation de ces tablettes est d’être utilisées durant tout le vol. Les modèles J3500 retenus par Air Transat sont des tablettes Windows renforcées, résistantes aux chocs, à l’humidité et aux produits chimiques, associées à un processeur Intel et à une capacité de stockage plus élevé que la moyenne. Le modèle de base (hors option SSD) embarque un disque dur de 160 Go.

Les compagnies aériennes semblent s'intéresser de plus en plus aux tablettes tactiles. Pour répondre à des problématiques de documentation, toujours très volumineuse dans un appareil, Air France a ainsi annoncé en septembre 2012 un programme visant à équiper 4100 pilotes d’iPad pour l’été 2013. Outre la documentation, ces iPad Air France devraient également être équipés d’applications de cartographie. Leur usage ne sera toutefois autorisé qu’au sol.

Pour approfondir sur Mobilité

- ANNONCES GOOGLE

Close