Hausse du nombre des visas de travail aux US

Les défenseurs d’une importation plus large de main d’oeuvre qualifiée aux Etats-Unis semble avoir été entendus.

Les défenseurs d’une importation plus large de main d’oeuvre qualifiée aux Etats-Unis semble avoir été entendus. Selon l’Indian Express, un groupe bipartite de sénateurs américains vient en effet de proposer plusieurs changements dans les règles d’immigration de travail, à commencer par le doublement du plafond du nombre de visas H-1B - très prisés des SSII indiennes.

Le projet de loi prévoit ainsi le passage rapide du plafond de visas H-1B de 65 000 à 115 000 par an. Mais il dispose en outre d'un mécanisme de réévaluation du plafond en fonction des besoins du marché, avec un maximum de 300 000 par an. Si le texte est adopté, le nombre maximum de visas de travail H-1B accordés chaque année sera immédiatement augmenté de 20 000. Deux mois plus tard, il pourra passer à 100 000. Et si ce chiffre est effectivement atteint sous 90 jours, alors le plafond sera relevé à 110 000.

Le projet de loi propose en outre un assouplissement des règles d’accès à la très recherchée carte verte pour les travailleurs hautement qualifiés ainsi que le droit d’embaucher les épouses de titulaires de visas H-1B. L’immigration de travail fait fortement débat outre-Atlantique depuis plusieurs années. C’est même devenu un sujet de tension entre les Etats-Unis et l’Inde. Plusieurs entreprises technologiques américaines ont milité pour un assouplissement des règles d’octroi de visas de travail, à commencer par Microsoft. Le message semble avoir été entendu.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close