Cisco intègre la gestion des WLAN dans ses Catalyst 3850

La dernière génération de commutateurs Ethernet empilables du constructeur embarquent les fonctions de contrôle de points d'accès Wi-Fi autrefois dévolues à des appliances autonomes. Cisco maintient toutefois une gamme de contrôleurs pour les grandes installations mais désormais sous IOS XE et non plus sous l'ancien système d'exploitation AirOS.

Cisco a profité de sa conférence CiscoLive, qui se tenait la semaine dernière à Londres pour refondre son offre sans-fil. La principale nouveauté est le lancement du commutateur Cisco Catalyst 3850, une évolution de l’actuel 3750 qui intègre un contrôleur pour les points d’accès Wi-Fi de la marque. Ce lancement va permettre à bon nombre d’entreprises de se passer d’un contrôleur dédié pour le pilotage de leur infrastructure sans fil Cisco et de gérer le trafic sans fil directement depuis le commutateur.

 white_paper_c11-726107-1

L'architecture d'un déploiement sans fil avec le Catalyst 3850

Une stratégie unifiée pour la gestion des accès fixes et mobiles

Le nouveau commutateur Cisco Catalyst 3850, s’appuie sur un nouvel ASIC qui lui permet de supporter les fonctionnalités de contrôle WLAN directement dans IOS. Techniquement, une pile de commutateurs empilables Catalyst 3850 peut supporter jusqu’à 50 points d'accès et terminer les tunnels de près de 2 000 clients simultanés.

En intégrant les fonctions de contrôle WLAN dans IOS et dans le Catalyst 3850, Cisco permet non seulement de supprimer un équipement dans le réseau mais aussi d’améliorer  la gestion du trafic et de qualité de service (QoS). Comme le trafic provenant du LAN sans fil n'est plus dans un tunnel, il traverse le reste du réseau comme le trafic IP standard. Selon le constructeur Les entreprises peuvent ainsi appliquer au trafic mobile les mêmes politiques et les mêmes contrôles qu’au trafic filaire.

 white_paper_c11-726107-3  

La gestion de la QoS dans la nouvelle architecture Cisco

Le Cisco Catalyst 3850 est disponible en version 24 ou 48 ports Gigabit Ethernet (GbE) et supporte le Power over Ethernet (PoE+) sur l’ensemble de ses ports via son système d’alimentations modulaires. Le commutateur propose aussi en option des modules 10 Gigabit Ethernet pour les liaisons montantes vers le cœur de réseau. Selon Cisco, les prix du nouveau commutateur sont similaires à ceux de l’ancien Catalyst 3750, même si les clients devront payer une licence supplémentaire pour activer la fonctionnalité de contrôle de points d’accès sans fil.

Cisco dit adieu à AirOS, se concentre sur IOS

En plus de la gamme Catalyst 3850, Cisco a lancé la gamme de contrôleurs WLAN Cisco 5760 Wireless LAN Controller qui permet aux clients disposant d’une très grande infrastructure sans fil de piloter jusqu’à 1000 points d'accès et 12 000 clients simultanés. Le 5760 s’appuie sur la même plate-forme ASIC que le Catalyst 3850 et sur IOS XE s’appuie sur la même plate-forme ASIC que le Catalyst 3850 et sur l’OS modulaire IOS XE (inauguré en 2008 dans les ASR-1000, puis incorporé dans les Catalyst 4500 en 2010, avant son extension aux autres plates-formes du constructeur), ce qui marque une rupture avec l’utilisation d’AirOS, le système d’exploitation obtenu lors de l’acquisition d’Aironet en 1999. Avec ce changement d’OS, Cisco entend faciliter l’adoption de ses technologies mobiles par sa base installée déjà très familière des commandes IOS. Le contrôleur 5760 a un prix catalogue de 20 000 $.    

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close