Blackberry ne vendra pas son dernier terminal au Japon

Trop cher, trop peu rentable, Blackberry (l’ex-Research In Motion) ne commercialisera plus les téléphones du même nom sur le marché japonais.

Trop cher, trop peu rentable, Blackberry (l’ex-Research In Motion) ne commercialisera plus les téléphones du même nom sur le marché japonais. Selon le Nikkei, la société justifie cette décision par des raisons de coûts : le développement d’une version japonaise de Blackberry 10 serait trop onéreuse pour un pays où la part de marché de Blackberry est passée de 5 % du parc à 0,3 %. Sans invoquer ces raisons, Amy MacDowell, porte-parole de la société a confirmé : « Le Japon n’est pas un marché majeur pour Blackberry, et nous n’avons pas l’intention d’y lancer des terminaux sous Blackberry 10 pour l’instant. Toutefois nous continuerons à supporter les clients japonais déjà existants de Blackberry. » NTT Dotocomo qui distribue les téléphones Blackberry sur place n’a pas commenté cette décision.

Pour approfondir sur Constructeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close