Les clients d’un datacenter britannique pris à la gorge

« Vous payez ou on coupe tout ! », voilà en résumé la menace adressée aux clients de l’hébergeur britannique 2e2, en faillite.

« Vous payez ou on coupe tout ! », voilà en résumé la menace adressée aux clients de l’hébergeur britannique 2e2, en faillite. Malgré leurs démarches pour trouver un repreneur, les administrateurs judiciaires ont été obligés de constater l’absence de candidats sérieux. 

Contraints de licencier les 627 salariés de l’entreprise, ils ont aussitôt prié les clients d’e2e de trouver un autre hébergeur. Conscients que la migration des données ne se fait pas par un simple claquement de doigts, ils proposent cependant de poursuivre l’activité du centre de données jusqu’au 15 février, le temps que les clients leur fassent parvenir un plan précis de migration. Rien que de très normal finalement. Sauf que les administrateurs ont demandé aux « petits clients » de leur verser 4.000 livres, plus la TVA, pour contribuer aux frais de fonctionnement du centre, estimés à 960.000 livres.  Les 20 clients les plus importants sont quant à eux invités à verser 10 fois plus, si l’on en croit nos confrères de ChannelRegister. 

« Dans l’éventualité où le paiement de 4.000 livres plus la TVA ne nous est pas parvenu le mardi 12 février avant 17heures, nous serons dans l’impossibilité de vous fournir le moindre service », font-ils savoir dans une  lettre. 

Pire encore, ils menacent de fermer purement et simplement le centre « avec effet immédiat » si les sommes récoltées d’ici-là ne permettent pas d’assurer la continuité des opérations.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close